MLS

Atlanta toujours sans victoire

Publié | Mis à jour

Champion en titre de la Coupe MLS, l’Atlanta United FC a dû se contenter d’un match nul de 1 à 1 contre le FC Cincinnati, dimanche, au Mercedes-Benz Stadium.

Du même coup, la formation de l’Ohio a inscrit le premier point de son histoire en Major League Soccer (MLS), après avoir encaissé un revers de 4 à 1 aux mains des Sounders de Seattle une semaine auparavant. Pendant ce temps, Atlanta a été incapable de gagner un seul de ses deux premiers matchs de la saison, tous deux joués à domicile.

Roland Lamah a permis aux visiteurs de créer l’égalité avec quatre minutes à écouler avant les arrêts de jeu de la seconde demie. Il a battu le gardien Brad Guzan à l’aide d’un tir au ras du sol. Précédemment, Josef Martinez avait lancé les favoris locaux à la cinquième minute.

Devant le filet de Cincinnati, Spencer Richey a stoppé trois tirs.

Le Sporting entame bien la saison à la maison

Le Sporting de Kansas City a remporté son premier match à domicile de la saison de la MLS par la marque de 2 à 0 contre l’Union de Philadelphie, au Children’s Mercy Park.

Ilie Sanchez a ouvert le pointage pour les favoris de la foule à la 11e minute en convertissant un tir de pénalité.

Avec 10 minutes à écouler au temps réglementaire, le défenseur de l’Union Jack Elliott a marqué dans son propre but pour donner une avance de deux filets au Sporting. Il a accidentellement poussé un centre de Gerso derrière son gardien.

Dans l’autre rencontre disputée en après-midi, le New York City FC s’est contenté d’un match nul de 0 à 0 contre le D.C. United, au Yankee Stadium.

Les deux gardiens se sont illustrés pendant le match. Bill Hamid a été rudement mis à l’épreuve devant le filet de la formation de Washington, lui qui a réussi six arrêts, contre trois pour Sean Johnson.

En tout, New York a décoché 21 tirs, dont six cadrés, vers la cage adverse. Le D.C. United a été moins menaçant avec sept lancers, dont trois qui ont atteint l’objectif.