Impact

La prudence est de mise pour l'Impact

Publié | Mis à jour

L’Impact a causé une certaine surprise en allant prendre les trois points à San Jose il y a une semaine. Le défi est maintenant d’enchaîner une autre bonne performance contre le Dynamo de Houston, samedi après-midi.

Voyez l'affrontement Impact-Dynamo à TVA Sports dès 17h.

«On veut réitérer notre bonne performance», a confirmé Bacary Sagna.

Rémi Garde a cependant tenu à contrôler l’élan de positivisme qui a suivi cette première victoire.

«Je voudrais mettre un léger frein à l’emballement autour de ce qui est né après la première victoire.»

«Je ne suis pas rabat-joie, mais je suis quelqu’un de réaliste qui connaît bien le football. Attention à tout excès de confiance et à minimiser les qualités de l’adversaire. Houston est une équipe très compliquée.»

Important

L’entraîneur-chef ne nie pas l’effet positif de cette victoire, mais il veut simplement éviter que la machine s’emballe.

«Bien sûr que c’est important pour nous d’avoir gagné le premier match, on a un peu de confiance, on a des repères, mais, chaque samedi, c’est remis en cause.»

«Il faut avoir beaucoup de respect pour Houston et beaucoup d’humilité par rapport à notre victoire.»

Voilà des paroles fort sages dans le contexte où le Dynamo est généralement bon à domicile et l’Impact plus qu’ordinaire dans l’enceinte de cet adversaire précis.

Il y a les Sharks de San Jose pour le Canadien, et il y a le Dynamo pour le Bleu-blanc-noir, qui n’a jamais gagné à Houston depuis 2012 comme en témoigne sa fiche de 0-6-1 et de seulement quatre buts marqués contre 15 accordés.

Concurrent

Forcé de jouer huit de ses neuf premiers matchs à l’étranger, l’Impact doit faire contre mauvaise fortune bon cœur.

«C’est vrai que ça fait deux mois qu’on est à l’extérieur, on a l’habitude de faire des matchs, alors les déplacements ne nous changent pas trop», a noté Zakaria Diallo.

Sagna souhaite tout de même voir ses coéquipiers avoir le couteau entre les dents comme ils l’ont démontré en Californie.

«On se doit d’être plus concurrents, d’être plus arrogants dans la manière dont on aborde les matchs à l’extérieur. Le bilan à l’extérieur était très mauvais l’année dernière et on veut changer la donne.»

«C’est peut-être la mentalité dans la MLS, la plupart des équipes ne comptent pas sur les matchs à l’extérieur pour se qualifier pour les séries. On a une tout autre mentalité, on veut s’imposer, que ce soit à l’extérieur ou à domicile.»

Important

Il va sans dire qu’il est primordial de récolter des points à l’étranger pour bien amorcer la saison.

Une série de victoires ferait le plus grand bien à l’équipe sans compter l’effet que ça aurait aux guichets du Stade Saputo.

«Ça serait énorme de remporter nos trois premiers matchs avant la pause internationale», souligne Evan Bush.

«C’est l’objectif qu’on s’est fixé. On n’a rien à perdre, surtout sur les deux premiers matchs qui sont contre des équipes qui ne sont pas de notre association.»

Bon bloc

Pour contenir le Dynamo et ses puissants attaquants, les joueurs de l’Impact devront faire preuve de beaucoup de discipline.

«Si on joue le contre ou si on s’écarte, c’est à ce moment qu’ils vont devenir dangereux», prévient Bush.

Pour le boulot défensif, on peut compter sur Maxi Urruti. L’attaquant s’en fait une responsabilité.

«C’est important pour l’équipe parce qu’à mes yeux, la première ligne de défense, c’est l’attaquant. Si je presse, c’est bien mieux pour nous.»