Canadiens

CH: la malédiction se poursuit à San Jose

Jonathan Bernier / Le Journal de Montréal

Publié | Mis à jour

Et de 12. Douze fois au cours des 20 dernières années, le Canadien a disputé la victoire aux Sharks sur la patinoire du SAP Center. Douze fois, il en est sorti dans les patins du perdant.

Jeudi, Claude Julien a tenté le destin en confiant le filet de son équipe à Antti Niemi. À l’instar de sa sortie précédente, face aux Panthers, le Finlandais a accordé trois buts sur les neuf premiers tirs auxquels il a fait face.

Résultat, le Tricolore s’est incliné par la marque de 5 à 2.

Si la dernière fois, Julien n’avait pas hésité à remplacer Niemi par Carey Price, hier il s’en est tenu à son plan initial: accorder une soirée de congé complète à son gardien numéro un.

«Je ne suis pas ici pour pointer personne du doigt, a indiqué l’entraineur du Canadien lorsqu’une première question sur la tenue de Niemi lui a été posée. On a joué un bon match ce soir. C’est dommage parce que pendant deux périodes, j’ai trouvé qu’on était la meilleure équipe. On a eu beaucoup de chance de marquer.»

Déjoué à ras la glace par Thomas Hertl et Marcus Sorensen, Niemi s’est rapidement attiré les foudres et les railleries des partisans.

«Prochaine question»

Comme mentionné plus haut, ces trois sur neuf tirs n’étaient pas sans rappeler sa pénible sortie du 17 février contre les Panthers.

D’ailleurs, en accordant le troisième but aux Sharks, le Finlandais venait de flancher pour la 13e fois en 68 tirs depuis sa soirée magique de 52 arrêts, le 15 janvier, contre ces mêmes Panthers. Une générosité se traduisant par un taux d’efficacité de ,809.

À l’auteur de ces lignes qui insistait pour savoir si Julien avait songé à retirer Niemi de la rencontre, la réponse de l’entraîneur fut brève.

«Prochaine question. Je viens de dire que je ne parlerais pas de l’individu, mais du match», a-t-il martelé.

Un but pour Lehkonen

Dommage que ça n’ait pas tourné rond pour Niemi dans la première moitié de la rencontre, car Julien a raison. Ses hommes ont joué un fichu de bon match. Ils ont dominé 39 à 25 au chapitre des tirs au but, obtenant plusieurs occasions de marquer.

Le quatrième trio a même participé au pointage pour la première fois en 28 rencontres. Artturi Lehkonen a alors mis fin à une léthargie de 29 matchs.

«On a joué dur, on a été physique. Il y a plusieurs petites choses que nous avons bien faites. Malheureusement, on a commis quelques erreurs et la rondelle s’est retrouvée dans notre filet. J’en ai moi-même fait une erreur en créant le revirement qui a mené au premier but», a indiqué Andrew Shaw, qui s’est repris plus tard en marquant le deuxième but des siens.

Phillip Danault en a également commis une en échappant Marcus Sorensen dans l’enclave. Comble de malheur, la passe que Joe Thornton destinait à son coéquipier a dévié sur le bâton de l’attaquant du Canadien avant de se retrouver derrière Niemi.

Par ailleurs, la paire composée de Jeff Petry et de Brett Kulak n’a pas connu sa meilleure sortie. Le duo était sur la patinoire pour trois des quatre premiers buts de l’adversaire. Pas la meilleure façon pour Petry de célébrer son 300e match dans l’uniforme tricolore.

Toujours dans le portrait des séries

Dommage aussi que le Canadien n’ait pas été en mesure de profiter du virus qui court dans le vestiaire des Sharks et qui avait forcé l’équipe, la veille, à donner congé d’entraînement à Joe Pavelski et Brent Burns. De plus, ils étaient privés des services de deux éléments importants en Erik Karlsson, blessé à l’aine, et Evander Kane, aux prises avec une blessure secrète.

Au moins, les Penguins ont donné un coup de main au Canadien en prenant la mesure des Blue Jackets 3 à 0. Ce matin, les Montréalais occupent encore le dernier rang des équipes repêchées, deux points devant ces mêmes Blue Jackets. Cependant, ceux-ci ont un match en main.

Gustav Nyquist a marqué son premier but avec les Sharks en complétant le pointage dans un filet désert.

****************************************

TROISIÈME PÉRIODE

19:55 - Gustav Nyquist (SJ) complète la marque dans un filet désert

17:35 - Antti Niemi (MTL) est rappelé au banc à la faveur d'un sixième patineur

14:50 - Antti Niemi (MTL) réalise un arrêt du gant sur Joe Pavelski (SJ) lors d'un surnombre

9:56 - Antti Niemi (MTL) se dresse devant Gustav Nyquist (SJ)

6:08 - BUT - Timo Meier (SJ) inscrit son 24e filet de la saison, les Sharks mènent 4-2

2:27 - Dale Weise (MTL) y va d'une belle descente et son tir rate la cible de peu

0:00 - Début de la troisième période

DEUXIÈME PÉRIODE

18:55 - Victor Mete (MTL) obtient une belle chance et son tir rate la cible de peu

15:18 - BUT - Paul Byron (MTL) y va d'un lancer-papillon (vous avez bien lu), le disque touche Andrew Shaw au passage avant d'entrer dans le but et le CH réduit l'écart à 3-2

 

7:46 - BUT - Phillip Danault (MTL) marque dans son but par accident, le filet est attribué à Joe Thornton (SJ), 3-1 Sharks

5:15 - Radim Simek (SJ) est puni pour bâton élevé

0:54 - Paul Byron (MTL) y va d'un bon tir, mais se but à Martin Jones (SJ)

0:00 - Début du deuxième engagement

PREMIÈRE PÉRIODE

17:56 - BUT - Artturi Lehkonen (MTL) débloque! Son premier en 30 matchs! Le CH réduit l'écart à 2-1.

17:00 - Victor Mete (MTL) s'évade mais ne parvient pas à déjouer Jones

14:50 - Brendan Gallagher (MTL) tire directement sur le poteau à la droite de Jones

13:58 - Joel Armia (MTL) y va d'un tir bas et précis qui force Martin Jones (SJ) à réaliser un bel arrêt

10:00 - BUT - Marcus Sorensen (SJ) profite des largesses d'Antti Niemi, c'est 2-0 pour San Jose

6:55 - BUT - Tomas Hertl (SJ) réalise un tourniquet et surprend Antti Niemi (MTL) c'est 1-0 pour les Sharks

5:30 - Le trio formé de Dale Weise, Nate Thompson et Artturi Lehkonen (MTL) bourdonne allègrement en zone adverse

0:00 - Début du match