JiC

«Emelin pourrait encore jouer dans la LNH»

Publié | Mis à jour

Alexei Emelin pourrait encore prêter main forte à une équipe de la Ligue nationale de hockey. Jacques Cloutier, un de ses entraîneurs au sein de l’Avangard d’Omsk, en est persuadé.

Devenu joueur autonome l’été dernier, Emelin a pris le chemin de la KHL et s’est depuis imposé comme le défenseur numéro un de son équipe, sous les ordres de Bob Hartley. Après avoir passé six ans avec les Canadiens de Montréal, le Russe avait disputé la saison 2017-2018 avec les Predators de Nashville.

Cloutier, un ancien gardien des Nordiques de Québec et un grand complice de Hartley, a été très élogieux envers le robuste arrière en entrevue à l’émission JiC, jeudi.

«Emelin, on a été très chanceux de l’avoir. C’est notre pilier défensif, il joue entre 20 et 25 minutes par match. Il joue très bien sur le plan défensif. Il est efficace en avantage numérique, il bouge la rondelle et il décoche de bons tirs de la pointe. Son jeu est très robuste. Tu peux te fier à lui tous les soirs. Comme c’est là, c’est notre meilleur défenseur», a-t-il affirmé.

«Il n'y a aucun doute qu’il pourrait encore évoluer [dans la Ligue nationale], a ajouté l'homme de hockey. Il peut écouler des punitions et affronter les bons joueurs. C’est un gars qui est très intelligent et je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas encore y jouer.»

L’entraîneur adjoint de l’Avangard a également lancé des fleurs aux Québécois David Desharnais et Maxime Talbot qui, comme Emelin, ont aidé l’équipe à éliminer Andrei Markov et l’Ak Bars de Kazan en quatre matchs au premier tour des séries éliminatoires.

Écoutez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.