JiC

Apprendre aux côtés de Bacary Sagna

Publié | Mis à jour

Arrivé avec l’Impact en prêt à partir de Lyon, le jeune défenseur latéral Zachary Brault-Guillard profite actuellement d’une occasion unique dans sa carrière : apprendre aux côtés de Bacary Sagna.

Brault-Guillard évolue à la même position que le vétéran, dont il est la doublure. Il apprécie beaucoup l’expérience.

«Bacary, c'est un exemple pour moi en tant qu'arrière droit», a indiqué l’international canadien, mercredi, en entrevue à «JiC».

«Il a eu une très, très belle carrière, il a joué dans de grands clubs européens et en équipe de France, a-t-il poursuivi. C'est un gars super bien, il est un peu comme mon tonton. On se parle énormément, il me donne beaucoup de conseils sur mon placement, sur ce que je dois améliorer. Pour moi, c'est que du positif d'être avec lui et de partager cette saine concurrence qu'il y a entre lui et moi.»

Le jeune homme a été envoyé dans la mêlée par l’entraîneur Rémi Garde, samedi, dans la deuxième demie du match de l’Impact contre les Earthquakes. C’était la première présence de Brault-Guillard chez les pros. Il a même raté une chance de marquer en fin de rencontre.

«Je suis très heureux d'avoir fait mes premières minutes en tant que professionnel, a-t-il affirmé. Sous les couleurs de l'Impact, c'est un immense sentiment de fierté et de joie.»

Né en Haïti, Brault-Guillard a passé sa petite enfance au Québec avant de quitter pour la France, d’où sa mère est originaire. Le fait revenir à Montréal est un intéressant coup du destin pour lui.

«J'ai longuement discuté avec mes agents, ma famille, le club et le coach, a-t-il expliqué. Être canadien a aussi joué en ma faveur. J'ai la nationalité canadienne je joue avec l'équipe du Canada actuellement. Pour moi, c'était une opportunité, de me joindre à l'Impact.»

«Je suis parti pour la France à l'âge de quatre ans, a-t-il précisé. Depuis cela, je n'étais pas venu au Canada ou à Montréal. De temps en temps, je passais ici faire des camps avec l'équipe nationale, mais sinon, je redécouvre le pays et les lieux où j'ai habité tout jeune, mais je suis un peu un touriste ici.»

S’il est encore très tôt pour en parler, le jeune homme n’exclut pas de rester à Montréal au-delà de la présente saison.

«C'est un prêt avec option d'achat. Si mes objectifs personnels, ceux du groupe collectif et du club sont acquis, pourquoi pas rester définitivement avec l'Impact et poursuivre ma carrière ici? Pourquoi pas?»  

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.