Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Sports aquatiques

L’argent pour Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu

Sportcom

Publié | Mis à jour

Le duo composé de Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu a remporté l’argent au 3 m synchronisé lors de la première journée des Séries mondiales de plongeon, à Sagahimara, au Japon. Pour leur part, Meaghan Benfeito et Caeli McKay ont terminé au troisième rang lors de l’épreuve du 10 m synchronisé.

Malgré une absence de plus de sept mois, Abel et Citrini-Beaulieu sont parvenues à trouver leurs repères et à offrir une performance à la hauteur de leur talent lors de l’épreuve du 3 m synchronisé. «Notre saison morte a été très longue. Habituellement, nous sommes toujours en compétition et nous savons exactement où nous en sommes et ce que nous devons améliorer. Ça fait depuis juin que nous n’avions pas compétitionné et je ne savais pas si ça allait bien. Côté mental, ce n’était pas facile à gérer, mais aujourd’hui, je me sens mieux!» a affirmé Abel à Plongeon Canada.

Selon sa partenaire Mélissa Citrini-Beaulieu, c’est en partie grâce à leur chimie qu’elles ont été en mesure de terminer sur la deuxième marche du podium. «C’est très clair entre nous que nous voulons bien faire et être la meilleure équipe possible, mais je ne pense pas que ça crée de la pression. Nous savons que l’autre va faire tout en son possible pour réaliser nos objectifs», a-t-elle expliqué.

Au final, c’est le duo chinois (330,00 points) qui a récolté l’or, tandis que les Australiennes (301,83 points) ont complété le podium.

Benfeito et McKay remportent la médaille de bronze au 10 m synchronisé

En action au 10 m synchronisé, la Québécoise Meaghan Benfeito et l’Albertaine Caeli McKay ont récolté 311,70 points pour conclure l’épreuve avec la médaille de bronze.

Malgré cet excellent résultat, Benfeito croit que le meilleur reste à venir pour sa partenaire et elle. «Cette année, nous avons décidé que nous allions nous concentrer sur soi et je pense que ça nous aide à mieux performer. C’était la première compétition où je me suis concentrée sur mes propres plongeons sans m’inquiéter pour Caeli. C’était plus plaisant et maintenant que je sais que c’est une formule qui nous apporte du succès, nous allons travailler là-dessus davantage la semaine prochaine», a déclaré la plongeuse de Laval.

De son côté, McKay avoue qu’elle était nerveuse, ce qui ne l’a pas empêchée d’offrir une bonne performance. «Ma nervosité me prenait souvent par surprise en compétition. Je me sens toujours bien préparée, mais la nervosité est toujours présente, ce qui est une bonne chose. Nous avons eu une bonne journée. Nous étions nerveuses, mais nous sommes restées positives et avons pu nous concentrer sur nos corrections et livrer la marchandise.»

Notons que ce sont les Chinoises (340,44 points) qui ont remporté la médaille d’or, loin devant les Nord-coréennes (319,50 points).

Les Québécois François Imbeau-Dulac et Philippe Gagné (416,37 points) ont quant à eux terminé au pied du podium au 3 m synchronisé masculin.

Plusieurs plongeurs québécois seront de retour à la piscine dès samedi, avec la présentation de trois autres épreuves. C’est le cas de Caeli McKay et Meaghan Benfeito qui seront en action au 10 m individuel féminin. Ensuite, Gagné et Imbeau-Dulac participeront au 3 m individuel masculin. Finalement, Benfeito sera jumelée à Nathan Zsombor-Murray au 10 m synchronisé mixte.