JiC

JiC: Carey Price, un digne héritier de Jean Béliveau

Publié | Mis à jour

Un Jean-Charles Lajoie en verve a rendu tout un hommage à Carey Price, l’athlète, mais aussi l’homme, vendredi à l'émission JiC, le comparant même au grand Jean Béliveau.

«Price, c’est une œuvre d’art en mouvement. C’est l’incarnation de la perfection. C’est le plus achevé modèle de gardien de but de l’histoire du hockey», a affirmé l’animateur de TVA Sports durant le segment «l’Apéro».

«Identique à ce qu’il est actuellement dans le hockey d’il y a 20 ans – du hockey d’accrochage et d’obstruction avec des gardiens soufflés par un équipement de "bonhomme Michelin" –, bah il aurait remporté 45 victoires par saison, 10 ans de suite. Au cours de sa carrière, il aurait maintenu une moyenne de buts alloués probablement sous les 1,85 et un taux d’efficacité au-dessus de ,950.»

Au-delà de ses qualités athlétiques, Price est devenu un homme grand et bon à l’extérieur de la patinoire, a mentionné Jean-Charles. 

Récemment, l’émouvante étreinte entre Price et un jeune garçon qui a perdu sa mère en raison du cancer a ému la planète hockey.

«Plusieurs dans l'entourage du CH vous le diront, ce n’est pas rare de voir Price rebrousser le chemin dans un aéroport ou ailleurs pour se diriger vers des enfants partisans du Canadien qui n’osent pas aller vers lui», a raconté JiC.

«Price, j’insiste, est un grand privilège, un ambassadeur de premier ordre pour le Canadien de Montréal, une suite honorable dans la lignée des héritiers du grand Jean Béliveau», a-t-il conclu.  

Voyez l’intégralité du discours de «JiC» dans la vidéo ci-dessus.