LNH

Guy Boucher est congédié par les Sénateurs

Publié | Mis à jour

Guy Boucher a payé pour les déboires des Sénateurs d’Ottawa. L’organisation a annoncé son congédiement vendredi, nommant sans tarder Marc Crawford comme entraîneur-chef par intérim.

«Je veux remercier Guy pour ses trois années de service, a déclaré le directeur général Pierre Dorion, par voie de communiqué. C’est une bonne personne et il a été un excellent représentant pour les Sénateurs. Toutefois, à ce point, nous avons besoin d’un changement d’entraîneur et de leadership pour guider l’équipe dans la reconstruction.»

«Pendant l’intérim, Marc apportera une perspective différente et une grande expérience d’entraîneur», a-t-il ajouté.

Dorion a par ailleurs noté qu’il souhaite que son prochain homme de confiance, qui ne sera pas nécessairement Crawford, soit un professeur et un tacticien et qu’il ait de bonnes capacités d’écoute.

Boucher a montré une fiche de 94-108-26 en trois saisons à la barre des Sénateurs. Il avait mené l’équipe jusqu’en finale de l’Association de l’Est lors des séries éliminatoires de 2017 quand la formation d’Ottawa avait perdu en sept matchs contre les Penguins de Pittsburgh, éventuels champions de la Coupe Stanley.

«Nous avions eu le sentiment, ce matin, que Guy ne serait pas notre entraîneur alors que nous tentons d'aller de l'avant, a souligné le directeur général de l'équipe, Pierre Dorion. Pour les deux parties, c'était le temps de passer à autre chose. Nous avons pris une décision et c'est pourquoi nous avons nommé Marc (Crawford) comme entraîneur par intérim jusqu'à la fin de la saison.

«J'ai pris ma décision hier soir. Je voulais dormir (avant de l'annoncer). J'ai communiqué ma décision à Eugene ce matin, j'ai appelé Marc par la suite et, lorsque Guy est arrivé, je lui ai annoncé qu'il ne serait plus notre entraîneur. J'ai ensuite rencontré les joueurs avant l'entraînement. Je leur ai dit que notre jeu récemment n'était pas acceptable et que je ne voulais désormais plus d'excuses.»

Une équipe en reconstruction

Les Sénateurs, qui sont en pleine reconstruction après avoir échangé les attaquants Matt Duchene, Mark Stone et Ryan Dzingel récemment, ont perdu leurs six plus récents matchs. Ils affichent un dossier de 22-37-5 cette saison.

«C’est un bon groupe, a qualifié Crawford, à propos des joueurs actuels des Sénateurs. Je suis dans le milieu du hockey depuis longtemps et je peux vous dire que les personnalités dans ce vestiaire sont extraordinaires. Il faut maintenant se supporter l’un et l’autre et jouer avec détermination.»

Avant son passage dans la capitale nationale, Boucher avait dirigé le Lightning de Tampa Bay pendant deux saisons et demie, de 2010 à 2013.

Dans le cas de Crawford, il en est présentement à sa troisième saison comme membre du personnel d’entraîneurs des Sénateurs. Avec cette nomination par intérim, l’Ontarien avait occupé le rôle d’entraîneur-chef pour une dernière fois, de 2009 à 2011, avec les Stars de Dallas.

D'ailleurs, Crawford a confirmé que l'ancien joueur des Sénateurs Chris Kelly rejoindra le personnel d'entraîneurs.

Les amateurs québécois avaient par ailleurs connu Crawford à titre de dernier entraîneur-chef des Nordiques, en 1994-1995. Il avait ensuite suivi l’équipe au Colorado et remporté la Coupe Stanley avec l’Avalanche en 1996.