Alouettes

«Une déception»

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière Johnny Manziel n’aura finalement fait que passer dans l’organisation des Alouettes.

Libéré mercredi pour des motifs plus ou moins obscurs, l’Américain aura donc seulement disputé une demi-saison, environ, dans la métropole québécoise. Pour son désormais ancien coéquipier Luc Brodeur-Jourdain, c’est difficile à avaler.

«C'est sûr que c'est une déception, on avait trouvé un quart-arrière qui amenait un dynamisme, une petite plus-value, a-t-il expliqué, mercredi, à JiC. Lorsque tu ne t'attends pas à grand-chose d'un jeu, il pouvait apporter une petite étincelle.»

«C'est une déception de voir un jeune homme qui vient dans notre ligue pour se refaire une santé football, je vais dire, pour reprendre goût à ce sport et le pratiquer, a ajouté le vétéran joueur de ligne. Je voyais un jeune qui cherchait à apprendre notre ligue et performer. Le voir exclu de notre organisation, le coup était cher payé pour la fin de saison.»

Le Québécois n’a pas trop voulu se prononcer sur les différentes rumeurs qui circulent au sujet de la structure du contrat qu’avait signé Manziel lors de son arrivée dans la LCF.

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.