Crédit : AFP

LNH

Sept joueurs qui n’ont étonnamment pas été échangés

Publié | Mis à jour

La plupart des gros noms disponibles à la date limite des transactions, comme Mark Stone et Wayne Simmonds, ont été échangés.

Cela dit, bon nombre de joueurs dont le nom circulait dans les rumeurs n’ont pas changé d’adresse le 25 février. En voici sept.

-Artemi Panarin et Sergei Bobrovsky

«Je n’ai jamais voulu échanger Artemi Panarin ou Sergei Bobrovsky. Ce sont d’excellents joueurs. Je les aime tous les deux», a affirmé le directeur général des Blue Jackets de Columbus, Jarmo Kekalainen, au site de la Ligue nationale de hockey (LNH) une fois la date limite des transactions passée.

Un échange impliquant un de ces joueurs, ou les deux, semblait probable. Effectivement, Panarin et Bobrovsky obtiendront l’autonomie complète le 1er juillet et aucun des deux n’a voulu signer une prolongation de contrat pendant la campagne.

Il aurait fallu qu’une équipe fasse une offre que Kekalainen ne pouvait refuser pour que le DG se départisse de son attaquant ou de son gardien vedette. Surtout qu’avec les acquisitions réalisées au cours des derniers jours – Matt Duchene, Ryan Dzingel, Adam McQuaid, Keith Kinkaid –, il est clair que les Blue Jackets sont prêts à tout pour se qualifier et avoir du succès en séries.

-Cody Ceci

La vente de feu des Sénateurs d’Ottawa a pris fin lundi et le défenseur Cody Ceci fait toujours partie de l’organisation. Ceci avait été laissé de côté dimanche durant le match contre les Flames de Calgary pour éviter qu’il ne subisse une blessure à la veille de la date limite des transactions.

Ceci, qui peut devenir joueur autonome avec compensation au terme de la campagne, est le deuxième arrière le plus utilisé à Ottawa cette saison, derrière Thomas Chabot. Et il n’a que 25 ans.

-Mike Hoffman

Avant la date limite des échanges, les Panthers de la Floride avaient demandé à Mike Hoffman de préparer une liste de 10 équipes auxquelles il ne voulait pas être échangé, question de respecter les clauses de son contrat.

Hoffman, dont le contrat se termine au terme de la saison 2019-2020, est en voie de connaître sa meilleure campagne en carrière avec 54 points, dont 27 buts, en 61 matchs. Les Panthers n’ont visiblement pas reçu d’offres assez alléchantes pour se départir de l’attaquant de 29 ans.

-Micheal Ferland

Même si le contrat de Micheal Ferland viendra à échéance le 1er juillet, les Hurricanes de la Caroline ont pris la décision de garder le robuste attaquant.

«Nous croyons en cette équipe et c’est pourquoi nous avons gardé nos joueurs et décidé d’aller de l’avant avec eux», a indiqué le directeur général Don Waddell au quotidien «The News & Observer», lundi, pour expliquer le fait qu’il n’avait pas été très actif sur le marché.

Puisqu’il est capable de produire en attaque tout en s’impliquant physiquement, Ferland était convoité à la date limite, mais les Hurricanes ont préféré ne pas bouger et poursuivre leur quête d’une première participation aux séries depuis la saison 2008-2009. C’est probablement pourquoi ils ont aussi conservé les services du défenseur Dougie Hamilton.

Avant les matchs de mardi, ils occupaient le deuxième rang d’équipe repêchée dans l'Association de l’Est.

-Chris Kreider

Comme les Rangers de New York sont officiellement en reconstruction depuis un an et qu’ils ont échangé Adam McQuaid et Kevin Hayes à la date limite ainsi que Mats Zuccarello deux jours plus tôt, il n’aurait pas été étonnant qu’ils laissent partir un autre de leurs joueurs-clés en Chris Kreider.

Le contrat de Kreider est valide jusqu’à la fin de la saison 2019-2020. Il fait peut-être partie des plans de reconstruction des «Blueshirts».

-Jimmy Howard

D'après le directeur général des Red Wings de Detroit, Ken Holland, le gardien Jimmy Howard a généré peu d’intérêt sur le marché des transactions lundi.

Le vétéran de 34 ans écoule la dernière année de son contrat de six ans et 31,75 millions $. Holland a indiqué qu’il s’attendait à s’entendre sur les termes d’un nouveau contrat avec Howard.