JiC

«JiC» n'en revient toujours pas

Publié | Mis à jour

Au lendemain de la date limite des transactions, Jean-Charles Lajoie n’en revient toujours pas de l’inaction du directeur général des Canadiens.

Selon lui, c’est d’ailleurs principalement pour cette raison que le CH a perdu contre les Devils à Newark.

«La réponse des joueurs a été éloquente, lundi soir, à la suite du manque de support offert par Marc Bergevin à la date limite des transactions, a affirmé l’animateur de l’émission JiC dans son éditorial du jour, mardi.

«Les joueurs ont commencé le match en retard, ils ont manqué de confiance selon Claude Julien, l’avantage numérique a été encore à plat et ils ont perdu contre un club que Benoît Groulx et le Crunch de Syracuse auraient probablement battu 2-1 en tirs de barrage.

«Arrêtez-moi avec la maudite excuse des équipes éliminées qui surprennent les gros clubs après la date limite parce que des joueurs veulent un contrat pour la saison suivante. On n’en a rien à cirer!

«La réponse a été épouvantable, le verdict me semble désormais sans appel et m’attriste.»

Voyez la suite de sa tirade dans la vidéo ci-dessus.