JiC

«Je veux aller me calmer dans le vestiaire, car je sais que ça va mal finir» -Jonathan Diaby

Publié | Mis à jour

Alors que sa famille et lui ont été victimes de propos racistes samedi, lors d’un match de la Ligue nord-américaine de hockey, le défenseur des Marquis de Jonquière Jonathan Diaby a choisi de venir raconter son histoire à l’émission «JiC».

Le match a lieu à St-Jérôme, tout près de l’endroit où Diaby a passé la majorité de son enfance.

La rencontre bat son plein et tout se déroule bien, jusqu’à ce que l’ex-choix de troisième tour des Predators de Nashville écope d’une punition. Le jeune homme prend donc place au banc des pénalités, geste qu’il a effectué à de nombreuses reprises au cours de sa carrière.

Mais en ce soir du 23 février, les choses ont rapidement pris une tournure particulière.

Diaby n’a même pas le temps de purger une seule seconde de sa pénalité, lorsqu’un partisan de l’équipe hôte, les Pétroliers du Nord, descend près de la baie vitrée et se met à l’insulter.

«Il m’a montré des photos de vadrouille, probablement en référence à mes cheveux. Il a aussi mimé des gestes de singe. Ce partisan a parti le bal en quelque sorte. Le reste de la foule a ensuite embarqué. Mes parents et ma copine ont également été insultés.»

Celui qui a également eu une belle carrière avec les Tigres de Victoriaville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec décide ensuite de quitter la patinoire par lui-même.

«À ce moment-là, je veux juste rejoindre mon vestiaire, car je sais que les fils vont se toucher et que je vais faire quelque chose de con.»

Voyez la suite de l’entrevue dans la vidéo ci-dessus.