Crédit : AFP

NFL

Robert Kraft officiellement inculpé

Publié | Mis à jour

Le propriétaire des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Robert Kraft, a été inculpé lundi pour avoir sollicité des services sexuels à Jupiter, en Floride, au moment où son équipe s’apprêtait à disputer la finale d’association.

Le procureur de l’État de la Floride, Dave Aronberg, a confirmé le tout au cours d’une conférence de presse.

Kraft fait face à deux chefs d’accusation relativement à ses visites au Orchids of Asia Day Spa, un établissement soupçonné d’être relié à un réseau de trafic humain.

Celui-ci a d’ailleurs dû fermer ses portes en février après que les policiers eurent perquisitionné l’endroit, à l’image de neuf autres commerces illicites.

Quelques détails

D’après des documents obtenus par le quotidien «New York Post», l’homme d’affaires de 77 ans s’est présenté sur les lieux les 19 et 20 janvier, soit durant le week-end de la finale de l’Association américaine. Celui-ci était un client régulier de cet établissement offrant les services de prostituées dans un salon de massage, selon les enquêteurs responsables du dossier.

Aussi, le matin du jour de la rencontre des Patriots face aux Chiefs de Kansas City, Kraft aurait passé 11 minutes en compagnie d’une masseuse qui l’aurait accueilli en le serrant dans ses bras avant de le caresser et de «placer sa tête à la hauteur de son membre».

Puis, d’après les extraits d’une vidéo de surveillance, la dame a aidé son client à s’habiller pour le serrer à nouveau contre elle pendant qu’il lui remettait un billet de 100 $ et un autre billet non identifiable.

Kraft a quitté l’endroit à bord d’un Bentley 2015 bleu pour filer vers l’aéroport, puis le stade des Chiefs, l’Arrowhead Stadium, où il a assisté à la victoire de 37 à 31 des siens.

La veille, soit le 19 janvier, il avait débarqué au Orchids of Asia Day Spa où sa séance avait commencé par un massage de 25 minutes impliquant deux femmes.

Celles-ci sont apparues dans la pièce à 16 h 49 et à 17 h 12, les lumières ont été éteintes. Deux minutes plus tard, elles ont été ouvertes de nouveau et à cet instant, une des deux masseuses caressait le client.

Encore une fois, les caméras auraient capté Kraft en train de payer pour des services sexuels. Ce jour-là, il a été reconduit à bord d’une Bentley 2014 de couleur blanche, mais un policier a interpellé les gens situés à l’intérieur du véhicule et a pu identifier le passager, c’est-à-dire le propriétaire des Patriots.

Vaste réseau

En marge de ces fermetures et saisies, pas moins de 300 mandats d’arrestation ont été émis dans la région d’Orlando. Plusieurs dizaines de millions de dollars ont également été confisqués. La surveillance vidéo a permis aux agents d’appréhender 25 clients, dont Kraft et l’ancien président de Citigroup, John Havens.

S’il est reconnu coupable, Kraft devra obligatoirement effectuer 100 heures de travaux communautaires, suivre un cours de sensibilisation à propos de la prostitution et du trafic humain, faire un test de dépistage des infections transmises sexuellement et payer une amende de 5000 $, selon les lois en vigueur en Floride.

Puisqu’il s’agit d’une première offense, le juge pourrait également décider d’imposer jusqu’à un an de prison, un an de probation et 1000 $ d’amende supplémentaires.

Pour ce qui est de la NFL, elle dit suivre l’évolution du dossier avec attention et des sanctions pourraient être décernées à Kraft en vertu de la politique de la ligue sur le bon comportement.

Le président commente

Par ailleurs, le président des États-Unis, Donald Trump, s’était dit surpris d’apprendre que Kraft était dans l’eau chaude. «C’est très triste», a-t-il affirmé à l’AFP, ajoutant que son ami avait clamé son innocence.

De son côté, le principal intéressé ou son avocat devra se présenter devant le tribunal du comté de Palm Beach le 24 avril pour la suite des procédures.

Par le biais d’un porte-parole, l’accusé a nié être impliqué dans quelconque activité illégale.