Crédit : AFP

Tennis

Un deuxième titre pour Stefanos Tsitsipas

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

Plus de 2600 ans après les fondateurs venus de Phocée, le Grec Stefanos Tsitsipas a conquis Marseille pour remporter son deuxième titre sur le circuit face au Kazakh Mikhail Kukushkin 7-5, 7-6 (7-5), dimanche.

Vainqueur l'an dernier d'un autre ATP 250, à Stockholm, le Grec aux cheveux longs avait crevé l'écran en janvier aux Internationaux d'Australie en atteignant les demi-finales.

Kukushkin aussi jouait pour un deuxième titre, lui qui n'avait remporté que l'ATP 250 de Saint-Pétersbourg en 2010. Mais à 31 ans, le Kazakh n'aura plus autant d'occasions que Tsitsipas, 20 ans, un des visages du tennis de demain et déjà 12e joueur mondial.

Pourtant plus expérimenté, Kukushkin, 50e à l'ATP, s'est crispé sur les points les plus importants. Il s'est laissé breaker en fin de premier set (7-5) et a cédé sur la première balle de match au jeu décisif du second set (7-5).

Un instant avant cette balle de match, il s'était plaint auprès de l'arbitre, trahissant sa nervosité.

Kukushkin tombeur de l'espoir français Ugo Humbert en demi-finales, était pourtant bien revenu dans le match en prenant le service de son adversaire pour mener 3-2 au second set.

Un des rares joueurs du top 100 sans entraîneur, le Kazakh a même eu deux balles de 5-2, sauvée par Tsitsipas, sous les yeux de son père et coach, Apostolos.

Dans un match plaisant, Tsitsipas a frappé plus fort et Kukushkin a proposé un jeu plus varié, plus roublard, avec les changements de rythme qui avaient embrouillé Humbert la veille.

Mais Tsitsipas et sa fougue ne sont pas tombés dans le piège.