UFC

Les combats qui ont marqué le parcours de Georges St-Pierre

Publié | Mis à jour

Nouveau retraité du sport, Georges St-Pierre restera parmi les plus grands des arts martiaux mixtes. L’ex-champion de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), le Québécois a livré plusieurs combats qui demeureront dans la mémoire de ses plus fidèles admirateurs.

Auteur d’une fiche de 26-2-0 en carrière à l’UFC, St-Pierre est devenu une vedette internationale, lui qui a livré son premier combat à la fédération il y a une quinzaine d’années. Voici un bref retour sur six combats qui ont marqué le parcours fructueux de GSP à l’UFC.

- Victoire contre Karo Parisyan, UFC 46

St-Pierre dispute son premier duel en carrière dans la prestigieuse organisation d’AMM lors de l’UFC 46, le 31 janvier 2004. Son rival pour l’occasion est Karo Parisyan, qui tente à l’époque de se tailler une place aux Jeux olympiques d’Athènes comme judoka. GSP ne semble aucunement intimidé et l’emporte par décision unanime.

-Victoire contre Matt Hughes, UFC 65

Fort de deux victoires en autant de sorties, St-Pierre avait une première opportunité pour un titre mondial, mais Matt Hughes lui avait dit non en ayant raison de lui par soumission à l’UFC 50. Toutefois, la patience du combattant de Saint-Isidore rapportera gros. Après avoir battu B.J. Penn à l’UFC 58 pour devenir l’aspirant numéro 1 à la couronne des mi-moyens, il prend sa revanche sur Hughes à l’UFC 65, le 18 novembre 2006, grâce à une salve de coups au sol lui valant un gain par K.-O. technique.

-Victoire contre Matt Serra, UFC 82

Ayant perdu sa ceinture aux mains de Matt Serra en février 2007 à l’UFC 69, St-Pierre obtient le titre intérimaire des mi-moyens en disposant de Hughes à l’UFC 79 en décembre de la même année. L’affrontement-revanche avec Serra pour l’unification des titres a lieu au Centre Bell, lors de l’UFC 82, le 19 avril 2008. Le favori de la foule sème l’hystérie dans les gradins en triomphant par K.-O. technique à la deuxième reprise, devenant le quatrième athlète de l’histoire de l’UFC à gagner la même ceinture deux fois durant sa carrière.

-Victoire contre Nick Diaz, UFC 158

Si l'affrontement contre Nick Diaz ne passera pas l'histoire pour sa qualité, les déclarations d'avant-combat resteront gravées dans la légende de St-Pierre. Habituellement très respectueux à l'endroit de ses adversaires, GSP sort de son carcan contre Diaz et démontre ouvertement qu'il le déteste. Diaz est d’ailleurs reconnu pour son manque de respect et ses déclarations incendiaires.

Dans l’octogone, le Québécois ne fait qu'une bouchée de pugiliste californien, dominant l'ensemble du combat pour finalement l'emporter par décision unanime.

-Victoire contre Johny Hendricks, UFC 167

Le 16 novembre 2013, GSP défend son titre pour la neuvième fois de sa carrière. Le Québécois l'emporte dans la controverse face à Johny Hendricks. Après les cinq rounds, St-Pierre obtient le gain par décision partagée, et ce, malgré une solide performance de l'aspirant. Après le duel, le président de l'UFC, Dana White, déclare que Hendricks s'est fait voler la victoire. Il s'est cependant rétracté dans les jours suivants.

Amoché à la suite de cet affrontement, St-Pierre annonce vouloir prendre une pause des arts martiaux mixtes. Un arrêt qui aura finalement duré quatre ans.

-Victoire contre Michael Bisping, UFC 217

GSP revient en action le 4 novembre 2017 contre le détenteur du titre des poids moyens, un certain Michael Bisping. Il démontre qu'il est encore au sommet de son art, car il domine son adversaire dès les premiers moments du combat. Au troisième engagement, St-Pierre réussit un étranglement arrière qui met fin au duel. Il redevient ainsi champion du monde pour la troisième fois de sa glorieuse carrière.