Les Partants

Samuel Harvey : «Tous les gardiens devraient s’inspirer de Price»

Publié | Mis à jour

Le système d’alternance des gardiens est l’une des clés du succès Huskies de Rouyn-Noranda, cette saison.

Première dans l’Association de l’Ouest, la formation de Mario Pouliot (49-7-1) compte en effet sur le meilleur tandem de gardiens de la LHJMQ en Samuel Harvey (30-7-0) et Zachary Edmond (19-0-1).

Leurs statistiques impressionnantes de côté, les deux amis n’ont que les succès de l’équipe à cœur.

«On travaille le plus fort qu’on peut. En ce moment, ça paye», a déclaré Harvey, mardi, lors d’un entretien à l’émission «Les Partants», à TVA Sports.

«On  a un système défensif bien rodé et pour nous, l’objectif est de continuer dans cette veine-là.»

Pouliot s’est amené à Rouyn-Noranda au printemps, seulement quelques mois après avoir offert au Titan d’Acadie-Bathurst sa première Coupe Memorial. Cette année, l’exploit est potentiellement à la portée des Huskies, qui présentent le meilleur rendement du circuit Courteau.

«On était super content d’avoir Mario, a indiqué le gardien de 21 ans. Quand on a su que Gilles Bouchard s’en allait, c’était un gros morceau qui ne revenait pas.

«Mario a gagné et il connait la ‘game’. On est très choyé de le côtoyer chaque jour. Il insiste sur les détails et il nous pousse à être meilleurs chaque jour.»

Carey Price, le mentor

Avant de gravir les échelons et accéder aux rangs professionnels, Harvey, comme la grande majorité des gardiens dans le junior, épie les cerbères de la LNH.

Un de ceux-ci lui sert de modèle.

«Tous les gardiens devraient s’inspirer de Carey Price. Je pense qu’il est le numéro un dans la Ligue nationale.

«Il est vraiment solide sur le plan technique. Ce n’est pas tout le monde qui peut lui ressembler. Je ne lui ressemblerai probablement pas. Sauf que je pense que tous les gardiens devraient en faire une référence.»

L’été dernier, Harvey a été invité au camp des recrues du Bleu-blanc-rouge. Il dit avoir apprécié l’expérience, qui lui a permis de côtoyer son modèle.

«J’ai eu la chance de pratiquer un peu avec lui. Il est très gentil. J’ai adoré l’expérience. Juste de le regarder m’expliquer comment il travaille, c’était très impressionnant.»