Golf

Holmes sort vainqueur d’un marathon, Woods termine 15e

Publié | Mis à jour

L'Américain J.B. Holmes a remporté l’Omnium Genesis, dimanche à Los Angeles, au terme d'une dernière journée-marathon, marquée par les déconvenues de ses compatriotes Justin Thomas et Jordan Spieth.

Holmes, 36 ans, a ajouté un cinquième titre de la PGA à son palmarès grâce à une dernière carte de 70 (-1), pour un total de 270 (-14).

Il a commencé sa journée de dimanche à 6h et a disputé pas moins de 34 trous en raison des retards accumulés depuis jeudi. 

Au départ du 4e et dernier tour à la mi-journée, Holmes accusait quatre coups de retard sur Thomas. 

Il l'a rapidement réduit à deux coups, avec deux oiselets sur les trois premiers trous. Sous pression, Thomas craquait avec trois bogueys entre les trous 2 et 5.

Mais c'est sur la deuxième partie du parcours du Riviera Country Club, très exposé au vent, que Holmes a construit sa victoire, avec un seul oiselet certes mais aussi un seul boguey.

La troisième place est revenue au Sud-Coréen Kim Si-woo (272, -12).

Quatrième au début de la 4e ronde, Spieth a plongé à la 51e place avec une dernière carte de 81 (+10), la plus mauvaise depuis ses débuts professionnels.

La journée de Tiger Woods a été meilleure, mais il n'est toujours pas parvenu à s'imposer sur le parcours où il a disputé sa première épreuve en 1992 à 16 ans seulement.

Le «Tigre» a brièvement occupé la 5e place, avant de rétrograder et de se classer finalement 15e, à huit coups du vainqueur (278, -6).