LHJMQ

Les Huskies remportent un 19e match de suite

Publié | Mis à jour

À Rouyn-Noranda, Rafaël Harvey-Pinard a amassé trois points, dont deux buts, et les Huskies ont remporté un 19e match de suite en défaisant l’Océanic de Rimouski au compte de 5 à 1.

Noah Dobson, Joël Teasdale et Vincent Marleau ont aussi déjoué Tristan Bérubé, qui a tout de même réalisé 43 arrêts devant la cage des visiteurs.

De l’autre côté de la patinoire, Zachary Emond a cédé une fois en 33 lancers. C’est Carson MacKinnon qui lui a volé son blanchissage en fin de troisième période.

Pendant que les Huskies semblent invincibles, le Titan d’Acadie Bathurst va dans la trajectoire opposée. L’équipe du Nouveau-Brunswick a encaissé un 17e revers de suite en s’inclinant par la marque de 3 à 2 en prolongation devant les Tigres à Victoriaville.

Mikhail Abramov est celui qui a mis fin aux espoirs du Titan pendant la période supplémentaire. Jérôme Gravel et Anthony Poulin ont aussi fait mouche pour les Tigres.

Mathieu Desgagnés et Evan MacKinnon avaient fait bouger les cordages pour les visiteurs.

Dans les autres matchs de la journée, les Voltigeurs de Drummondville ont battu les Cataractes de Shawinigan 6 à 4, tandis que le Phoenix de Sherbrooke l’a emporté 4 à 2 contre les Screaming Eagles du Cap-Breton.

Encore un revers pour l'Armada

L’Armada de Blainville-Boisbriand a encaissé un cinquième revers de suite en s’inclinant par la marque de 5 à 1 devant les Foreurs de Val-d’Or, dimanche, au Centre d’excellence Sports Rousseau.

Miguël Tourigny a été le seul buteur de la formation des Basses-Laurentides. Le gardien Olivier Adam a quant à lui cédé quatre fois en 21 lancers.

Nicolas Ouellet a été l’attaquant le plus productif des vainqueurs, lui qui a touché la cible une fois, en plus de préparer les réussites de Félix Boivin et d’Ivan Kozlov. Jérémy Michel est celui qui avait ouvert la marque en début de rencontre. Le dernier but des Foreurs a été inscrit par Marshall Lessard dans un filet désert.

Jonathan Lemieux a bien fait devant la cage de la formation de l’Abitibi avec 31 arrêts.