Les Partants

MLB: «Ça risque de brasser» - Sasha Ghavami

Publié | Mis à jour

Les camps d’entraînement sont amorcés dans le baseball majeur. Mais des vedettes comme Bryce Harper et Manny Machado n’ont toujours pas de contrat en poche à l’aube de la prochaine saison.

Ces deux joueurs-vedettes espèrent évidemment faire sauter la banque et obtenir un salaire à la hauteur de leur talent et performances.

Manifestement, les négociations sont plus ardues que prévu.

«Il y a un problème avec la Ligue, a confié l’agent de joueurs Sasha Ghavami, vendredi, lors de l’émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports. Il y a un problème encore plus grave que juste dire que le marché est saturé. Au baseball, il n’y a pas de masse salariale, ce qui devrait avantager les gros salaires. Mais ce qu’on remarque, c’est que le baseball majeur en 2018 a eu des revenus de plus de 10 milliards $. C’est une année record.»

Et Ghavami y va de son interprétation du problème.

 «Le problème fondamental c’est qu’au baseball, l’équipe peut contrôler un joueur pendant six ans, a-t-il continué. Les trois premières années sont comme l’équivalent d’un ELC au hockey. Mais les trois années suivantes sont contrôlées par un arbitre. Donc, le joueur ne peut pas négocier avec d’autres équipes.

«Exemple, Bryce Harper est rendu à 26 ans et l’excuse que les équipes donnent est qu’elles ne veulent pas payer un joueur au-dessus de 30 ans. La raison n’est pas mauvaise, mais le problème est qu’un joueur peut atteindre l’autonomie à un âge plus avancé que dans les autres ligues. Je pense que ça risque de brasser dans les négociations de convention collective dans le baseball lorsque le temps viendra dans les prochaines années.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.