Tennis

Au tour de Shapovalov de tomber face à Wawrinka

Publié | Mis à jour

Stan Wawrinka s’est payé un autre Canadien, vendredi, au tournoi de Rotterdam. Après avoir vaincu Milos Raonic mercredi, le Suisse a fait le même coup à Denis Shapovalov, qu’il a défait 6-4 et 7-6 (4) en quart de finale.

L’Ontarien de 19 ans, 10e tête de série du tournoi et 25e joueur mondial, a livré une belle lutte à son adversaire, particulièrement au deuxième set. Mené 4-1, il a comblé deux bris de retard pour forcer la tenue d’un bris d’égalité. Plus constant tant au service qu’en fond de terrain, Wawrinka a finalement prévalu.

Le Suisse de 33 ans, présentement 68e au monde, avait dominé son jeune adversaire au premier set. Malgré un faible pourcentage de premières balles (46 %), il a été d’une efficacité redoutable au service, remportant 91 % des points disputés sur sa première mise en jeu et 77 % sur sa deuxième. Il n’a jamais été réellement menacé par Shapovalov qui n’a obtenu aucune chance de briser.

Pour sa part, Shapovalov a connu des ennuis au service, surtout en deuxième manche où il a cumulé cinq doubles fautes. Au total, il en a commis sept contre trois as. De plus, il n’a remporté que 29 % des points sur sa deuxième balle.

En demi-finale, Wawrinka sera opposé au gagnant du match entre le Japonais Kei Nishikori, favori du tournoi, et le Hongrois Marton Fucsovics, 38e au monde. En raison de son classement, le Suisse avait obtenu une invitation des organisateurs pour le tableau principal.

Schnur surprend à New York

Pendant ce temps, à l’Omnium de New York, le Canadien Brayden Schnur a continué son impressionnant parcours en défaisant Paolo Lorenzi, en quart de finale, en trois manches de 6-7 (7), 7-6 (5) et 7-5. L’Ontarien de 23 ans, 154e au monde, a réussi pas moins de 24 as contre l’Italien, qui occupe le 111e rang mondial.

Il s’agira d’une première présence en demi-finale d’un tournoi de l’ATP pour Schnur qui, avant son passage à New York, n’avait encore jamais remporté de match sur le circuit.

Dans le carré d’as, le Canadien croisera le fer avec vainqueur du match opposant l’Américain Sam Querrey, 49e monde, et le Taiwanais Jason Jung, 143e.