MLB

2019 : «la grosse année pour Montréal»

Publié | Mis à jour

Les amateurs de balle dure réclament le retour des Expos et la MLB fait de l’œil à Montréal depuis le départ de Bud Selig. Mais le retour d’une concession est-il pour bientôt?

Selon Rodger Brulotte, les hautes instances du baseball majeur donneront l’heure juste à la métropole québécoise au cours des prochains mois.

«Je pense que 2019 sera la grosse année. On décidera si on avance», a déclaré l’analyste de TVA Sports, vendredi, sur les ondes de l’émission de Mario Dumont, à LCN.

«Il ne faut pas se le cacher, nous sommes rendus là.»

Pour Rodger Brulotte, qui est toujours à l’affut des progrès encourus dans les coulisses de Projet Baseball Montréal, la MLB doit signaler ses intentions aux investisseurs, alors que la construction d’un stade doit être mise de l’avant.

«Tu ne peux pas continuer à ne pas bouger pendant cinq ou six ans, insiste-t-il. Le baseball majeur doit dire aux propriétaires (potentiels) de Montréal quelle (direction il souhaite prendre) et quelle latitude il leur donne.»

Rob Manfred a répété maintes fois qu’il est «certainement» intéressé, voire impressionné par la passion et le sérieux de Montréal concernant le retour d’une équipe professionnelle. Rien n’a changé depuis qu’il a ajouté la ville canadienne à sa liste de candidates.

«Ça n’a pas changé. Mais avant de relocaliser une concession, il faut que t’aies la confirmation de la ville que ça ne fonctionne plus là-bas.»

L’exemple le plus récent est le refus du maire de Tampa d’investir dans la construction d’un stade moderne.

«C’est arrivé à Tampa, où on a dit non. C’est un pas pour mettre l’équipe dehors», conclut-il.

Voyez l'intervention de Rodger Brulotte dans la vidéo, ci-dessus.