JiC

«JiC» : pour en finir avec Subban-Weber

Publié | Mis à jour

L’échange Subban-Weber risque fort de demeurer la transaction marquante du passage de Marc Bergevin à titre de directeur-général des Canadiens.

Cette transaction risque tout autant de continuer à faire jaser les amateurs de hockey pendant encore plusieurs années. Jean-Charles Lajoie est revenu sur la question, jeudi, à «JiC».

«Il est encore trop tôt pour dire qui a eu le meilleur dans cette transaction, mais il n'est certainement pas trop tard pour continuer d'en parler», a indiqué l’animateur.

Subban connaît une saison compliquée jusqu’ici, même qu’il apparaît en voie de connaître sa pire campagne dans la LNH.

À l’inverse, «l'impact de Weber à Montréal, on le ressent pour vrai cette année», a indiqué «JiC».

Et l’animateur, constatant les activités hors-glace de Subban alors que ce dernier n’est visiblement par à 100% de son rendement potentiel, se demande comment tout cela se passerait si le défenseur évoluait toujours à Montréal.

Cela dit, Subban est un cas à part dans le hockey, a rappelé «JiC», étant donné l’accent que le joueur donne à sa «marque personnelle». Il n’y a rien de mal à ça, mais dans l’immédiat, ça rend son cas fascinant.

Voyez les explications de Jean-Charles dans la vidéo ci-dessus.