Crédit : Photo d'archives / Joe Rimkus Jr.

LNH

Panthers: digne d’un match préparatoire

Publié | Mis à jour

Les ennuis des Panthers de la Floride aux guichets sont connus de tous les gens impliqués dans le milieu du hockey et le gardien des Stars de Dallas Anton Khudobin a pu le constater de ses propres yeux, mardi, durant le match des siens au BB&T Center de Sunrise.

L’organisation floridienne a annoncé une foule de 9472 spectateurs pour ce duel remporté au compte de 3 à 0 par les Stars. Les nombreux sièges inoccupés de l’édifice ont attiré l’attention de certains sur les réseaux sociaux, car les images montrant les gradins dégarnis étaient bien présentes sur Twitter et autres.

Auteur de son deuxième blanchissage de la saison, Khudobin semblait en pays de connaissance, selon ses dires. Plus tôt dans sa carrière, il a disputé 70 joutes avec les Hurricanes, une autre organisation éprouvant des difficultés à attirer les partisans.

«Quand j’ai joué en Caroline, nous avions des foules similaires à celle-ci durant la moitié de l’année, a-t-il mentionné aux médias. Lorsque vous êtes habitué d’évoluer à l’intérieur d’un aréna rempli et que vous arrivez dans une bâtisse aussi peu achalandée, vous vous sentez comme dans une partie préparatoire. Mais en même temps, vous comprenez que ce n’est pas le cas. Vous devez vous préparer de la même façon que pour une rencontre normale.»

Ça continue

Malgré plusieurs promotions pour susciter l’intérêt du public et une participation à la finale de la Coupe Stanley en 1996, les Panthers n’ont jamais pu conquérir le cœur de leurs amateurs. Toutefois, il faut rappeler qu’au cours des 20 dernières années, ils se sont qualifiés trois fois seulement pour les duels éliminatoires. Et depuis leur présence en finale, ils n’ont jamais gagné une série.

Cette année, ils occupent l’avant-dernier rang de la Ligue nationale de hockey avec une foule moyenne de 13 167 spectateurs par match local; seuls les Islanders de New York (11 939) ont fait pire jusqu’ici. Depuis 2015-2016, les statistiques de la Floride en termes d’assistance sont en régression. Le club a pris le 24e rang lors de cette saison-là, avant de finir 26e un an plus tard et 28e en 2017-2018.

Par ailleurs, le Canadien de Montréal sera de passage à Sunrise, dimanche, ce qui devrait permettre aux Panthers de faire grimper légèrement leur désastreuse moyenne.