Crédit : AFP

LNH

Toute une malchance pour Pastrnak et les Bruins

Publié | Mis à jour

Coup de malchance pour les Bruins de Boston: l’équipe sera privée des services de l’attaquant David Pastrnak pour au moins les deux prochaines semaines, lui qui s’est blessé à un pouce en tombant à l’extérieur, dimanche soir.

Le Tchèque, qui a récolté 66 points en 56 matchs avec les Bruins depuis le début de la saison, a dû être opéré à son pouce gauche.

«[David] est très déçu, a raconté le directeur général des Bruins, Don Sweeney, au site de la Ligue nationale. Il a l’impression de nous laisser tomber, même s’il a été victime d’un accident.»

Selon ce qu’a dévoilé l’organisation des Bruins mardi, Pastrnak assistait à un souper corporatif avec plusieurs coéquipiers quand il est tombé et s’est blessé au moment de quitter les lieux.

Sweeney a indiqué que l’intervention chirurgicale s’était bien déroulée. Pastrnak ratera les deux prochaines semaines. Son cas sera réévalué par la suite.

Il s‘agit d’une bien mauvaise nouvelle pour les Bruins, qui luttent pour la deuxième place de la section Atlantique.

Pastrnak, qui mène l’attaque des Bruins avec Brad Marchand et Patrice Bergeron, est le meilleur buteur de son club avec 31 réalisations.

Du déjà-vu

Même si la perte de l’attaquant de 22 ans risque de faire mal, l’équipe a déjà dû se débrouiller sans certains de ses meilleurs éléments cette saison.

«Nous pourrons compter sur le retour de tout un joueur quand il reviendra au jeu», a affirmé Sweeney.

«Je pense que nous avons fait un très bon travail [cette saison] même si [Patrice Bergeron] a raté 20 matchs [Zdeno Chara] a raté 20 rencontres et Charlie [McAvoy] a raté près de 30 parties, a-t-il ajouté. Nos gars ont élevé leur jeu d’un cran. Nous allons devoir continuer à jouer de façon étanche défensivement et nos gardiens devront être bons.»

L’entraîneur-chef Bruce Cassidy abondait dans le même sens que son patron.

«Nous avons fait face à ce genre de défi plus tôt dans la campagne, a-t-il dit. Nous ne nous attendons pas à ce que quelqu’un livre les mêmes performances que [Pastrnak], mais nous allons voir si quelques-uns de nos joueurs qui ont connu un certain succès pourront combler en partie le vide laissé par son absence.»