Crédit : AFP

LNH

Mats Zuccarello se fait dire où il sera échangé... par un partisan

Publié | Mis à jour

Mats Zuccarello ne sait où ni quand il sera échangé. Mais l’attaquant norvégien a lu entre les lignes : joueur autonome en devenir, il ne fait pas partie du plan de restructuration des Rangers de New York.

Il espère connaître sa destinée avant la date butoir des transactions, le 25 février.

«J’espère savoir plus tôt que tard, a-t-il déclaré au site officiel de la Ligue nationale avant le match de dimanche soir contre les Maple Leafs de Toronto.

«Je suis ici en ce moment. Je travaille fort et je fais de mon mieux. C’est tout ce que je peux contrôler.»

Âgé de 31 ans, Zuccarello vient d’amasser huit points en six matchs. Le directeur général Jeff Gorton a le beau jeu, puisqu’il obtiendrait un retour intéressant en échangeant le numéro 36 à une équipe qui aspire à gagner la coupe.

Auteur de 32 points en 41 rencontres, l’ailier droit de 5 pi 8 po a déjà dit que les rumeurs l’ont perturbé au cours des dernières semaines. Il s’est pris en main et se tient loin des médias d’information.

«Je ne lis pas les nouvelles», assure-t-il.

Mais il n’est pas à l’abri de ce que ses admirateurs lui soufflent à l’oreille, le temps d’un autographe.

«J’ai signé une photo l’autre jour pour un partisan au New Jersey, dans l’hôtel, a-t-il raconté. Il m’a dit ‘j’ai besoin que tu signes avant de partir pour Calgary’. Je me suis dit ‘quoi?’ et un autre amateur m’a dit ‘bonne chance, il fait froid là-bas!’»

«Il faut apprendre à ignorer ces choses-là, parce qu’il y a de nouveaux cas chaque jour!»