LNH

La fatigue ne ralentit pas les Islanders

Publié | Mis à jour

Même s’ils disputaient un deuxième match en autant de jours devant leurs partisans, les Islanders ont défait le Wild du Minnesota par la marque de 2 à 1, dimanche à New York.

La veille, la troupe de Barry Trotz avait battu l’Avalanche du Colorado 4 à 3.

Le Québécois Anthony Beauvillier a été le premier marqueur des New-Yorkais contre le Wild. Il a enfilé son 13e de la saison après s’être faufilé derrière la défense adverse et avoir battu Devan Dubnyk entre les jambières.

Devon Toews a inscrit le filet vainqueur en début de deuxième période. Ryan Pulock a obtenu une mention d’aide sur la séquence. Le défenseur a amassé sept points, dont deux buts, à ses cinq derniers matchs.

La réplique du Wild est venue de Mikael Granlund.

Dubnyk a été déjoué deux fois sur 34 tirs devant la cage des visiteurs tandis que Thomas Greiss a repoussé 26 rondelles.

Les Islanders, bien installés au sommet de la section Métropolitaine, viennent d’enfiler trois victoires.

Les Blackhawks ne perdent plus

Avec une septième victoire de suite, cette fois par la marque de 5 à 2 face aux Red Wings de Detroit à Chicago, les Blackhawks ont fait un pas de plus vers une place en séries éliminatoires.

La formation de l’Illinois s’est approchée à quatre points du Wild du Minnesota et de la deuxième place parmi les équipes repêchées dans l’Association de l’Ouest.

Patrick Kane a une fois de plus été productif, obtenant un but et une aide pour prolonger une série de matchs avec au moins un point à 14. Il compte 11 buts et 31 points lors de cette séquence.

Le trio de Dominik Kahun (deux buts, une aide), Dylan Strome (un but, deux aides) et Alex DeBrincat (trois aides) a également été productif. Cam Ward a bloqué 43 rondelles dans la victoire.

Kinkaid dit non aux Hurricanes

Les Devils du New Jersey ont donné un coup de main au Canadien de Montréal en défaisant les Hurricanes de la Caroline 3 à 2 à Newark.

Impliqués dans la lutte pour une place en séries éliminatoires, les Hurricanes, freinés par le gardien Keith Kinkaid, avaient la chance de doublier les Penguins de Pittsburgh parmi les équipes repêchées avec une victoire.

Avec un doublé de Marcus Johansson et trois aides de Nico Hischier, les Devils ont mis fin à une séquence de trois revers.

Opportunité perdue pour les Sabres

Les Jets de Winnipeg ont évité la catastrophe lors de leur voyage dans l’est du continent en venant à bout des Sabres au compte de 3 à 1, à Buffalo.

Les Jets avaient précédemment perdu par des pointages identiques de 5 à 2 face au Canadien de Montréal et aux Sénateurs d’Ottawa. Andrew Copp, Blake Wheeler et Mark Scheifele ont touché la cible, dimanche. Connor Hellebuyck a réalisé 35 arrêts, étant déjoué seulement par Jack Eichel.

Les Sabres ont ainsi échoué à se rapprocher d’une place en séries éliminatoires. Ils se trouvent à deux points des Penguins de Pittsburgh et du deuxième laissez-passer pour les équipes repêchées dans l’Association de l’Est.

Week-end parfait pour Tampa

Premier au classement général, le Lightning de Tampa Bay a savouré son 41e triomphe de la saison en défaisant les Panthers de la Floride 5 à 2 en soirée à Sunrise.

Les vainqueurs ont fait la vie dure à James Reimer, qui a cédé trois fois en 12 lancers. Celui-ci a pris le chemin du banc après 40 minutes, Roberto Luongo prenant sa place devant le filet. 

Le Québécois a ainsi disputé le 1030e match de sa carrière dans la Ligue nationale et a surpassé Patrick Roy au deuxième rang de l’histoire du circuit à ce chapitre.

Auteur d’un doublé, Nikita Kucherov a touché la cible pour la première fois depuis le 12 janvier. Steven Stamkos, Brayden Point et Ryan Callahan ont également enfilé l’aiguille. 

Louis Domingue a porté sa fiche de la campagne à 18-4-0 et a remporté ses 10 derniers départs. Tampa Bay a obtenu un deuxième gain en autant de jours.

La réplique des perdants a été l’œuvre de Frank Vatrano et de Denis Malgin. La Floride a dominé 27 à 23 pour le total de tirs.

Au classement de l’Association de l’Est, les Panthers accusent un retard de neuf points sur une place en séries éliminatoires.