Crédit : AFP

LNH

En détresse, Scott Darling n'a plus la tête au hockey

Publié | Mis à jour

Scott Darling était pressenti comme le gardien d’avenir des Hurricanes de la Caroline, il y a deux ans. Et maintenant, il n’est même plus le partant des Checkers de Charlotte, dans la Ligue américaine.

Le directeur général Don Waddell a annoncé dimanche que le portier de 30 ans a pris congé à des fins personnelles. Son absence est d'une durée indéterminée.

«Sur le plan psychologique, il faut essentiellement qu’il retrouve ses esprits», a déclaré le DG, dont les propos ont été repris par le quotidien «Raleigh News & Observer».

En 14 parties avec Charlotte, Darling a maintenu une fiche de 5-6-0 avec une laborieuse moyenne de buts de 3,40 (,884).

«L’autre soir, il a eu un match difficile et son agent m’a appelé pour me dire qu’il aimerait prendre un congé personnel, que nous lui permettions de reprendre des forces. Il venait d’accorder cinq buts.

«Nous avons accepté.»

Déception

Darling n’a pas répondu aux attentes depuis que les Hurricanes lui ont accordé un contrat de quatre ans et 16,6 millions $ en mai 2017, après l’avoir obtenu des Blackhawks de Chicago.

En huit présences avec le grand club, cette saison, il a compilé une fiche de 2-4-2 avec une efficacité de ,884.

«Je vais garder le suivi, a déclaré Waddell. Je lui ai dit de prendre une semaine et de communiquer avec moi dans une semaine ou deux. ensuite nous verrons.
 
«Je pense qu’il essaie de surmonter des obstacles. De toute évidence, il a eu une année difficile sur la glace.»

L’équipe l’a soumis au ballottage le 29 novembre dernier, mais il a obtenu une chance de se racheter le 14 décembre, face aux Capitals de Washington. Il a alors accordé cinq buts dans une cause perdante en surtemps.

L’an dernier, l’ancien choix de sixième tour des Blackhawks en 2007 affichait un rendement de 12-21-7 avec un taux de ,888 et une moyenne de buts de 3,18.