Claude Giroux

Photo : Claude Giroux Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Claude Giroux dans une classe à part

Publié | Mis à jour

Même s’il est un des joueurs les plus talentueux de la Ligue nationale de hockey (LNH), Claude Giroux ne s'assoit pas sur ses lauriers. En fait, il est celui qui travaille le plus fort, selon ses coéquipiers des Flyers de Philadelphie.

«[Claude] sera toujours le plus travaillant. C’est lui qui donne l’exemple aux autres, a indiqué Travis Konecny, au site de la LNH. Il parle quand il a besoin de parler, mais il mène par ses actions de tous les jours. Avec sa régularité, il joue de la façon dont un leader doit le faire. J’essaie d’absorber tout ce qu’il m’a appris au fil des ans.»

«Je sens qu’il va tout faire pour atteindre son objectif, a quant à lui indiqué Wayne Simmonds. Mener par l’exemple est une excellente chose pour tes coéquipiers. Tu le vois et tu veux le suivre. Si ton capitaine travaille si fort, pourquoi tu ne travaillerais pas fort toi aussi?»

Bonne séquence

Giroux est le meilleur pointeur des Flyers cette saison avec une récolte de 58 points, dont 16 buts, en 55 sorties.

Notamment grâce à ses efforts, son équipe a remporté neuf de ses 10 derniers matchs. En dépit d’un mauvais début de saison, qui a mené à un changement de directeur général et d’entraîneur-chef, les Flyers peuvent encore rêver aux séries.

Avant les matchs de dimanche, ils avaient un retard de six points sur les Penguins de Pittsburgh et la dernière place donnant accès aux éliminatoires dans l’Association Est.

«Quand les choses ne vont pas bien, c’est important de ne pas t’éloigner des choses qui fonctionnent pour toi et qui aident l’équipe, a expliqué Giroux. Si tu essaies de faire un travail qui n’est pas le tien, c’est là que ça se complique.»

Joueur d’exception

Les coéquipiers actuels de Giroux ne sont pas les seuls à souligner le travail et le talent de leur capitaine. Le joueur des Canadiens de Montréal Paul Byron, qui a joué avec Giroux pendant deux saisons avec les Olympiques de Gatineau, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, n’a que de bons mots pour son ancien compagnon.

«Je pense qu’il a la meilleure vision du jeu et les meilleures mains de la ligue, a affirmé le rapide attaquant du Tricolore. Il a l’aptitude de ralentir et de contrôler le jeu. On dirait qu’il passe tout le match en possession de la rondelle. Il voit un gars du coin de l’œil, lui fait la passe et tu te dis: "Wow, comment a-t-il vu que le joueur était libre?" Et il fait une passe parfaite en plus.»

Le Flyers et Giroux tenteront de poursuivre leur bonne séquence lundi soir dans le cadre de la visite des Penguins.