LNH

Une journée magique pour Patrice Bergeron

Agence QMI 

Publié | Mis à jour

Visiblement inspiré par l’hommage que lui ont rendu les Bruins de Boston lors de l’avant-match, Patrice Bergeron a inscrit le but vainqueur en prolongation pour permettre à son équipe de vaincre les Kings de Los Angeles 5 à 4, samedi après-midi, au TD Garden.

«D’obtenir la victoire s’est vraiment spécial, a expliqué Bergeron au site internet de la LNH après la rencontre. J’ai dit sur le banc que nous devions trouver une façon de gagner et nous l’avons fait.»

Avant la rencontre, la formation du Massachusetts a souligné de belle façon les 1000 parties disputées par son patineur dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Le Québécois de 33 ans avait atteint ce plateau important un peu plus tôt cette semaine dans un affrontement contre les Islanders de New York.

Voyez des extraits de la cérémonie dans la vidéo ci-dessus.

Les Bruins lui ont remis le traditionnel bâton d’argent ainsi qu’une grande fresque à son effigie. Plusieurs légendes sportives de la région de Boston, dont David Ortiz, Paul Pierce et Julian Edelman, lui ont également rendu un vibrant hommage dans une vidéo présentée sur l’écran géant.

Choix de deuxième ronde de l’organisation bostonienne en 2003, Bergeron n’a jamais porté les couleurs d’une autre formation de la LNH. Il a notamment remporté la Coupe Stanley avec les Bruins en 2011.

Dans l’affrontement du jour, le natif de L’Ancienne-Lorette n’a pas seulement inscrit le filet gagnant, il a également fourni des passes décisives sur les réussites de Charlie McAvoy et Brad Marchand plus tôt dans le match. Bergeron a ainsi franchi le cap des 30 mentions d’aide en une saison pour une 11e fois en carrière. v«Il est l’ultime professionnel dans sa façon de se comporter, de se préparer pour tous les matchs et il se présente toujours dans les moments les plus importants, a-t-il révélé. Il continue de s’améliorer constamment. Le mot professionnel le décrit bien, mais je pense que Dieu le représente mieux.»

Danton Heinen et David Krejci ont inscrit les autres buts des Bruins, tandis qu’Alex Iafallo, Anze Kopitar, Nate Thompson et Oscar Fantenberg ont assuré la réplique des Kings.

Le but vainqueur de Bergeron a été inscrit alors que les Bruins profitaient d’une supériorité numérique.

Le calvaire de l’Avalanche se poursuit

L’Avalanche du Colorado a de nouveau trouvé le moyen de perdre, cette fois au compte de 4 à 3 en prolongation contre les Islanders, samedi après-midi, à New York.

Il s’agit d’une sixième défaite consécutive pour la troupe de Jared Bednar, ce qui égalise leur plus mauvaise séquence de la campagne 2018-2019.

La formation du Colorado s’était pourtant forgé une avance de deux buts grâce à des réussites de Carl Soderberg et d’Erik Johnson. Les Islanders ont cependant réduit l’écart avant la fin du deuxième engagement quand Jordan Eberle a touché le fond du filet.

Ce but a dynamisé les favoris de la foule et Josh Bailey a créé l’égalité dans les premiers instants du troisième vingt. Ryan Pulock a ensuite profité d’un avantage numérique pour placer les «Insulaires» en avant, mais J.T, Compher a envoyé tout le monde en prolongation.

En surtemps, c’est finalement Pulock qui cloué le bec des patineurs de l’Avalanche. Il a ainsi permis aux Islanders de remporter un 15e match à leurs 20 derniers départs.

Ailleurs dans la LNH

Après avoir été dominés par le Canadien jeudi à Montréal, les Jets de Winnipeg n’ont pas fait mieux samedi après-midi à Ottawa où ils ont été vaincus 5 à 2 par les Sénateurs.

Mark Stone a mené la charge pour l’équipe locale en inscrivant deux buts, ses 24e et 25e de la saison. Pour sa part, Anders Nilsson a brillé devant la cage des Sénateurs en repoussant 44 tirs.

À Glendale, Alex Galchenyuk a marqué deux buts, dont celui de la victoire, en plus d’obtenir une mention d’aide dans un gain de 3 à 2 des Coyotes de l’Arizona face aux Stars de Dallas. Alexander Radulov a été l’un des marqueurs des Stars.