Impact

«Il faut changer notre attitude, notre culture» - Kevin Gilmore

Publié | Mis à jour

Le nouveau président de l'Impact de Montréal, Kevin Gilmore, a comme objectif en 2019 de faire rayonner l'équipe à travers la métropole.

«Le club n'a jamais vraiment fait la transition [d'un plus bas niveau à la MLS], a-t-il expliqué, samedi matin, lors d'une entrevue à Le Québec matin, sur les ondes de LCN.

«On s'est toujours pensé un petit club qui jouait dans l'ombre du Canadien. J'ai passé beaucoup de temps avec les employés depuis mon arrivée pour leur faire comprendre qu'il faut changer notre attitude, notre culture et instaurer de la confiance et prendre notre place dans le marché.

«C'est un club qui oeuvre dans l'une des cinq plus grandes ligues nord-américaines et dans l'un des plus grands marchés sportifs de l'Amérique du Nord, donc il faut prendre notre place.»

Gilmore admet donc que Montréal reste encore à «conquérir» pour l'Impact.

«Il y a 1,3 million de gens qui regardent le soccer à la télévision dans la grande région de Montréal, a-t-il dit. Parmi eux, il y en a plusieurs qui sont fans d'équipes en Europe. On ne veut pas qu'ils mettent l'équipe de leur enfance de côté, mais simplement qu'ils appuient également l'équipe de leur ville.»

Voyez l'entrevue complète de Kevin Gilmore dans la vidéo ci-dessus.