Crédit : JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Ski et planche

Déception pour Laurie Blouin qui ne pourra défendre son titre

Publié | Mis à jour

(Sportcom) – Il y aura une nouvelle championne du monde à l’épreuve féminine de slopestyle, puisque la championne du monde en titre, la planchiste Laurie Blouin, n’a pu se tailler une place en finale samedi, à Park City, en Utah.

Même si elle a exécuté une bonne première descente, Blouin n’a pas eu la faveur des juges qui lui ont attribué une note de 75,75, qu’elle estime inférieure à ce qu’elle aurait dû avoir.

«J’ai atterri une bonne descente. J’ai raté un peu le premier rail, mais en gros, j’ai vraiment atterri une bonne descente avec mon double dedans. Les juges n’ont pas aimé, il faut croire, parce que j’ai manqué la finale d’une place. Je crois que j’aurais dû être en finale, mais c’est un sport jugé et on ne peut rien y faire», a fait savoir l’athlète de Stoneham-et-Tewkesbury.

«Si c’était arrivé en Coupe du monde, ça aurait été moins pire un peu, mais le fait que ça arrive aux Championnats du monde et que j’aurais eu la chance de défendre mon titre, ça me déçoit beaucoup.»

De retour sur la piste pour un deuxième essai, Blouin n’a pas été en mesure d’améliorer son sort et ses 37,00 points n’ont pas été comptabilisés. La Québécoise a donc manqué la finale d’une seule place, terminant au neuvième rang des qualifications.

Le Canada sera tout de même représenté en finale puisque l’Ontarienne Jasmine Baird et l’Albertaine Brooke Voigt font partie des huit premières. La Néo-Zélandaise Zoi Sadowski Synnott, la Norvégienne Silje Norendal et l’Américaine Jamie Anderson ont pris la tête des qualifications. La finale sera présentée dimanche.