LNH

Carter Hart entre dans l’histoire

Publié | Mis à jour

Carter Hart a obtenu un huitième gain consécutif devant le filet des Flyers, qui se sont imposés 6 à 2 devant les Ducks d’Anaheim samedi après-midi, à Philadelphie. La recrue des Flyers a ainsi égalé le record de la plus longue séquence victorieuse pour un gardien de moins de 21 ans dans Ligue nationale de hockey (LNH).

Jocelyn Thibault avait établi cette marque au mois de mars 1995 avec les Nordiques de Québec. Hart aura donc la chance d’écrire une nouvelle page d’histoire lundi, alors que les Penguins de Pittsburgh seront de passage à Philadelphie.

«Je ne porte pas trop attention à ce genre de chose, a confié Hart au site officiel de la LNH en entrevue d’après-match. C’est cool, mais tout ce qu’on veut c’est de gagner des matchs. Présentement, on joue du très bon hockey.»

Pour sa part, Sean Couturier n’a pas tari d’éloges au sujet du gardien de 20 ans.

«Il fait de gros arrêts et nous garde dans le match. Il nous permet d’y croire (à la victoire) même quand on n’est pas à notre meilleur. On essaie de lui rendre la tâche plus facile, mais des fois ça ne fonctionne pas», a confié l’attaquant de 26 ans, auteur de trois points samedi contre les Ducks.

Coup de pouce

Cette fois-ci, les joueurs des Flyers ont bien réussi à soutenir leur jeune gardien. En fait, ils lui ont donné un sérieux coup de pouce en marquant pas moins de quatre buts en première période.

Phil Varone a ouvert le bal en début de rencontre, tandis que Sean Couturier et Michael Raffl ont ajouté deux buts en 1 min 20 s en milieu d’engagement. Oskar Lindblom a ensuite porté l’avance des siens à 4 à 0.

Les Ducks ont répliqué avec deux buts en avantage numérique, ceux d’Adam Henrique et de Nick Ritchie.

Les réussites de Nolan Patrick et de Travis Konecny en troisième période ont finalement scellé l’issue du match. Les Ducks ont ainsi subi un septième revers consécutif.

Carter a complété la rencontre avec 30 arrêts. Devant la cage des visiteurs, Kevin Boyle a pris le relais de Chad Johnson, qui a alloué quatre buts sur 14 tirs au premier tiers. Boyle a repoussé 24 des 26 tirs auxquels il a fait face.