SPO-BBO-BBA-BBN-WORLD-SERIES---CLEVELAND-INDIANS-V-CHICAGO-CUBS-

Crédit : AFP

MLB

Rays : toujours à la recherche d’un nouveau site?

Publié | Mis à jour

L’incertitude plane toujours sur l’épineux dossier du stade des Rays de Tampa Bay alors que le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, demeure ouvert à l’ensemble des options dans la région.

C’est du moins ce qu’il a indiqué, vendredi, en marge d’une rencontre tenue avec les gouverneurs du baseball majeur à Orlando.

«Je pense que le focus est mis sur St. Petersburg», a-t-il précisé, tel que cité par le quotidien Tampa Bay Times.

Le dossier est évidemment suivi de près par les amateurs de baseball qui souhaiteraient la venue d’un club à Montréal. Le destin des Rays semble étroitement lié à un retour possible des Expos, que ce soit par un déménagement de l’équipe floridienne ou par une expansion lorsque la situation sera fixée dans la région de Tampa.

«Nous sommes toujours liés à la région et nous voulons trouver une solution, a toutefois noté Manfred, à propos de l’avenir des Rays. Il est certain que St. Petersburg est une alternative. Il semble qu’il y ait également une opportunité sur un site de Tampa.»

De toute vraisemblance, le dossier fait du surplace puisqu’au printemps dernier, Manfred expliquait sensiblement la même chose.

«Nous sommes indifférents sur le site, avait alors exprimé le commissaire. Nous le sommes vraiment. Nous voulons rester dans la région. J’aime le site de Tampa. Je pense qu’il y a de la place sur le site de St. Pete qui pourrait également fonctionner.»

Rappelons que les Rays évoluent présentement au Tropicana Field, à St. Petersburg, et que le propriétaire de l’équipe Stuart Sternberg cherche à trouver un nouveau domicile. Il est cependant lié contractuellement avec cette ville de la Floride jusqu’en 2027 et n’a pas été en mesure de trouver un nouveau site avant la fin d’une fenêtre de trois ans, qui lui permettait de briser son bail.

À ce moment, les Rays voulaient développer un projet de construction de 900 millions $ dans l’arrondissement d’Ybor City. Toutefois, Manfred s’était dit peu impressionné en raison d’un manque d’informations relatives au projet et avait refusé de l’appuyer. Les Rays ont donc dû se résigner à demeurer au Tropicana Field, renonçant ainsi à l’idée de construire un stade à l’extérieur de St. Petersburg.

Pour du jeu plus rapide

Si la situation des Rays demeure à éclaircir, Manfred a réitéré son désir, lors de cette même réunion avec les gouverneurs, d’améliorer le rythme des matchs en vue de la prochaine saison.

Des solutions étudiées : la mise en place d’un chronomètre pour les lanceurs et la possibilité qu’un releveur soit obligé d’affronter un minimum de trois frappeurs, sauf si une manche se termine. Pour ceux qui souhaitent l’arrivée du frappeur de choix dans la Nationale, il faudra toutefois attendre. Ce règlement ne sera pas changé en 2019.