HKO-HKN-SPO-ST-LOUIS-BLUES-V-TAMPA-BAY-LIGHTNING

Crédit : AFP

LNH

Le Lightning ne marque plus

Publié | Mis à jour

Premier dans la Ligue nationale de hockey (LNH) pour les buts marqués, le Lightning de Tampa Bay traverse une période creuse. La formation n’a inscrit que six buts à ses quatre dernières sorties et a subi un premier jeu blanc cette saison jeudi, face aux Blues de St. Louis.

Malgré tout, l’entraîneur-chef du club floridien, Jon Cooper, ne s’en fait pas. Selon lui, il est bénéfique pour une équipe de traverser des passages à vide pour faire face à l’adversité.

«On ne va pas produire tout le temps comme on le fait depuis le début de la saison, a-t-il concédé au quotidien "Tampa Bay Times". Parfois, il faut traverser ces moments d’essais et d’erreurs pour voir finalement ce qui ne fonctionne pas.»

L’instructeur a par ailleurs mis le doigt sur un des problèmes de l’équipe: un excès de confiance qui amène les joueurs à chercher le jeu parfait.

«Il y a peut-être de vieilles habitudes qui s’installent... essayer de marquer le but parfait, a-t-il expliqué, selon le site officiel de la LNH. On a tenté 14 tirs en première période et St. Louis a effectué 15 lancers cadrés [dans une défaite de 1 à 0]. On a eu 14 tentatives dans toute la période. C’est difficile de gagner dans cette ligue de cette façon.»

Trouver l’équilibre

Heureusement pour le Lightning, cette baisse de production survient au moment où l’équipe offre son meilleur jeu défensif. Ainsi, le Lightning a récolté six points sur une possibilité de huit malgré son piètre rendement à l’attaque récemment.

«Nous marquions beaucoup de buts et nous en donnions beaucoup. Maintenant, nous ne marquons pas, mais nous n’allouons rien. Nous devons trouver un juste milieu», a statué le pilote.

Le Lightning a toutefois une marge d’erreur pour peaufiner son jeu en vue des séries éliminatoires. Avec 28 matchs à jouer, il pointe au tout premier rang du classement général de la LNH, avec neuf points d’avance sur les Flames de Calgary, en deuxième position.