Impact

Kevin Gilmore : «Pour moi, c’est incompréhensible et inacceptable»

Publié | Mis à jour

Deux semaines après son embauche, le nouveau président de l’Impact de Montréal est emballé par les défis qui l’attendent dans ses nouvelles fonctions. Et pour Kevin Gilmore, un gourou du marketing, le club doit afficher ses couleurs à travers le Québec.

Mais d’abord, la loyauté des abonnés de saison est une priorité, voire une nécessité pour les succès du club.

«Le fait est que le nombre d’abonnements de saison est en bas de la moyenne de la MLS. Pour moi, c’est incompréhensible et inacceptable», a-t-il exprimé, vendredi, à l’émission «Les Partants», à TVA Sports.

«Il faut vraiment commencer par conquérir notre ville. Après ça, on pourra conquérir notre province.»

Sans avoir une vedette internationale dans ses rangs, statut dont se dotait Didier Drogba, par exemple, l’Impact peut se vanter d’avoir l’un des meilleurs instructeurs européens en la personne de Rémi Garde.

Gilmore croit que le Français, feuille de route incluse, est un atout pour l’organisation.

«Rémi est un entraîneur de classe mondiale. Parfois, on ne s’en rend pas compte. Il parle français et c’est un homme très passionné. Non seulement pour le sport, mais pour l’équipe et Montréal.

«Il faut s’assurer d’avoir un produit très compétitif sur le terrain et Rémi est une personne qu’on doit faire connaître et valoriser dans notre marché.»

Écoutez les commentaires de Kevin Gilmore aux «Partants» dans la vidéo, ci-dessus.