HKO-SPO-ROUYN-NORANDA-HUSKIES-V-QUEBEC-REMPARTS

Crédit : AFP

LHJMQ

Samuel Harvey veut une deuxième coupe

Publié | Mis à jour

Le gardien des Huskies de Rouyn-Noranda, Samuel Harvey, sourit instantanément quand on évoque le fait qu’il pourrait soulever la coupe du Président pour une deuxième fois en quatre saisons.

«Je suis chanceux et privilégié de vivre ça. On a une équipe solide et notre mission est claire, c’est d’aller jusqu’au bout et de gagner la coupe. Je veux profiter au maximum de mes derniers mois dans le hockey junior», lance l’Almatois de 20 ans qui en est à sa cinquième campagne à Rouyn-Noranda.

Au printemps 2016, lorsque la formation abitibienne avait remporté le premier titre éliminatoire de son histoire, Harvey avait été relégué à un rôle d’auxiliaire derrière Chase Marchand, acquis sur le marché des transactions pendant la période des Fêtes. Cette fois, il risque de recevoir la plus grosse part du gâteau devant la cage des Huskies lorsque le bal printanier s’amorcera. Inutile pour lui d’ailleurs de ressasser le passé.

«C’est une année différente de 2016 quand on a gagné. Puis, même s’il y avait quelques gars qui étaient là, soit moi, Peter [Abbandonato] et Jacob [Neveu], on veut écrire notre propre histoire et faire notre propre trajet. On ne veut pas penser au passé. On veut vivre dans le moment avec les joueurs de cette année», a-t-il répondu sans détour.

Une coupe et un contrat ?

Présentant une incroyable moyenne de buts alloués de 1,98 et un taux d’efficacité de ,926 avant le duel de jeudi soir au Centre Vidéotron, ce qui le place deuxième dans ces catégories derrière son partenaire Zachary Émond, Harvey nourrit l’ambition de poursuivre sa carrière dans les rangs professionnels. En septembre dernier, le Canadien de Montréal l’avait invité à participer à son camp des recrues.

«Mon but est d’obtenir un contrat professionnel, sinon j’ai quelques options universitaires. Ce serait le fun de signer chez les professionnels, mais je me concentre pour l’instant sur la fin de saison. Je ne suis pas au courant [des possibilités], c’est mon agent [Olivier Fortier] qui s’occupe de ça et il m’a dit de me concentrer sur mes performances», a expliqué le gardien de 6 pi 1 po.