Crédit : S�bastien St-Jean / Agence QMI

MLB

Dutrizac: le Stade olympique est «une dompe»!

Publié | Mis à jour

Le Stade olympique devra attendre deux ans de plus avant de recevoir un nouveau toit. La Régie des installations olympiques (RIO) a annoncé cette semaine qu'elle repoussait l’échéancier à 2024.

Une nouvelle qui a fait sursauter l’animateur de QUB radio, Benoît Dutrizac.

«C’est bien long pour choisir. [...] Qu’est-ce que vous faites de vos journées?», a demandé Dutrizac à son invité Michel Labrecque, le président-directeur général du Parc olympique.

«C’est un chantier extrêmement compliqué. On est extrêmement précautionneux. Et on ne se trompera pas une troisième fois», a répondu M. Labrecque faisant référence à l’effondrement du toit à l’hiver 1999 ainsi qu’à l’échec de sa réfection.

La toile actuelle est grevée d’environ 11 000 trous, une situation qui n’inquiète pas le PDG du Parc olympique. Il mentionne que le toit sera fonctionnel et sans risque jusqu’à ce qu’il soit remplacé.

«Pour que les gens se rassurent, c’est vrai qu’il y a des trous, mais on les répare. La toile est sous protocole de sécurité, on y tient des activités et on va l’amener jusqu’en 2024.»

«Il va servir à quoi?»

La discussion s’est ensuite animée entre M. Dutrizac et son invité. Ce dernier refuse de corroborer les propos de son interlocuteur qui martèle que le stade est laid et ne sert pas à grand-chose.

«Je n’accepte pas qu’on n’entretienne pas le Stade. C’est un bâtiment incroyable» - Michel Labrecque

«Mais c’est toujours à recommencer! Quand c’est une "dompe", c’est une "dompe". C’est un "money pit"!» - Benoît Dutrizac

«Ça vaut 4 milliards $ en dollars d’aujourd’hui» - ML

«Mais à qui tu vas vendre ça?» - BD

«J’ai la tour inclinée la plus haute au monde» - ML

«"So what"? Il va servir à quoi? À part des kiosques d’agronomes qui font du miel artisanal, ça sert à quoi?» - BD

«J’ai 85 projets présentement sur mon bureau : salons, expositions, tournages cinématographiques, courses de drone, iCar, etc.» - ML

«Des salons, ça n’a pas d’affaire au Stade olympique. C’est un stade! Tu es censé avoir du sport là-dedans. On veut du sport au Stade olympique!» - BD

«Ça définit Montréal, c’est une prouesse technique qui vaut de 3 à 4 milliards $ construite par nos parents qui est payée entre autres par les fumeurs. Donc, on l’entretient et on lui trouve une valeur d’usage» - ML

Un toit rétractable?

Une question qui brûle toutes les lèvres: le toit sera-t-il rétractable? La réponse du PDG du Parc olympique est catégorique: «Ce ne sera pas un toit amovible», a-t-il révélé.

Il ajoute que ceci n’aura aucun impact sur la candidature de Montréal pour la Coupe du monde de soccer qui sera présentée en Amérique du Nord en 2026.

Il a également annoncé quelques détails supplémentaires quant aux demandes de son organisation.

«On n’a pas besoin de trois gars au Tim Hortons avec un café et un napperon qui nous dessinent un mouton. Il faut indiquer clairement ce qu’on a besoin, donc une toile en textile qui est légère, fixe, qui va évacuer la neige de façon naturelle, qui sera chauffée en hiver et la possibilité de démonter des sections centrales – 100 mètres sur 50 mètres – pour faire un opercule au-dessus d’un terrain de foot.»