Boxe

Une journée, deux galas!

Publié | Mis à jour

Le promoteur Camille Estephan n’a jamais hésité à innover lors des galas de boxe d’Eye of the Tiger Management (EOTTM). Il l’a encore prouvé mercredi en annonçant la tenue de deux galas de boxe au Casino de Montréal, le 16 mars prochain.

«Ce n’était pas prévu comme cela au départ, a souligné Camille Estephan. Comme on le sait, il n’y a pas beaucoup de billets disponibles pour les galas présentés au casino.

«Les gens qui sont abonnés à Punching Grace seront les grands gagnants alors qu’ils pourront regarder les deux galas pour le même prix. Comme on l’a constaté dans les dernières années, le modèle d’affaires change.»

Les amateurs auront droit à un total de 16 combats séparés en deux cartes. Arslanbek Mahkmudov (6-0, 6 K.-O.) fera les frais de la finale en après-midi alors qu’il croisera le fer avec l’Américain Avery Gibson (9-7-4, 3 K.-O.).

Puis, en soirée, ce sera le retour sur le ring de Simon Kean (15-1, 14 K.-O.). Pour l’occasion, il se frottera à l’Argentin Rogelio Omar Rossi (20-7-1, 13 K.-O.). Ce gaucher s’est incliné à cinq reprises par knock-out lors de ses huit derniers combats.

«Je suis affamé comme un grizzly au printemps, a affirmé Kean. Je n’ai rien à prouver sauf à moi-même. Il est temps de passer de la parole aux actes.»

«Je connais mes faiblesses et je travaille pour les améliorer. Je sais également que je dois progresser sur le plan psychologique. Mon état d’esprit a beaucoup changé depuis ma défaite contre Dillon Carman et j’ai acquis beaucoup de maturité.»

Revanche contre Carman bientôt?

À l’origine, Kean et Estephan souhaitaient une revanche contre l’Ontarien Dillon Carman dès le premier combat du Trifluvien en 2019. Toutefois, les plans ont changé.

Les demandes financières de Carman étaient trop élevées au goût d’Estephan.

«Nous n’étions pas pressés avec ce dossier, a indiqué l’homme d’affaires. Je peux cependant dire que nous sommes très près d’une entente avec le clan de Carman. On vise la date du 15 juin pour ce deuxième duel.»

Le retour de Jukembayev

En plus des deux galas, on a officialisé le retour du Kazakh Batyr Jukembayev au sein de la famille d’EOTTM. Il sera en action le 16 mars contre un adversaire qui n’est pas encore déterminé.

«Je suis heureux d’être de retour, a indiqué le gaucher. J’ai hâte de boxer à nouveau. Au cours des dernières semaines, j’ai corrigé quelques lacunes techniques pour ne pas me retrouver au plancher pour un quatrième combat de suite.»

Estephan a donc eu gain de cause avec son boxeur alors que Stéphan Larouche ne sera plus dans son coin. Ce sera plutôt le Kazakh Kanat Altayev qui aura cette mission. C’est lui qui dirigeait Jukembayev lors de son dernier duel.

Lors de la conférence de presse, EOTTM a également annoncé la majorité des combats des deux cartes. Parmi ceux qui ont retenu notre attention, Ghislain Maduma (20-3, 11 K.-O.) affrontera l’ancien champion du monde, le Mexicain Miguel Vazquez (40-7, 15 K.-O.).

Puis, Vincent Thibault (8-0, 2 K.-O.) se mesurera au Belge Cédric Spera (14-8, 4 K.-O.). On connaît bien Spera au Québec, car il avait battu Stéphane Ouellet avant de s’incliner contre Sébastien Bouchard.

En terminant, EOTTM a annoncé la mise sous contrat le Thetfordois (5-0, 1 K.-O.) Sébastien Roy. Il sera aussi en action le 16 mars.