Crédit : AFP

LNH

Les yeux se tournent vers Mitch Marner à Toronto

Publié | Mis à jour

Après la signature à long terme de leur vedette Auston Matthews, les Maple Leafs de Toronto doivent maintenant s’entendre avec un autre jeune surdoué: Mitchell Marner.

Avec ses 20 buts et 63 points, l’ailier de 21 ans est le meilleur pointeur de son équipe cette saison, la dernière de son contrat de trois ans signé lorsqu’il était une recrue.

Son clan n’entend toutefois pas négocier durant la saison pour éviter les distractions

«Jusqu’à présent, ils ont tenté de nous faire des offres basses», a dit l’agent de Marner, Darren Ferris, au Toronto Star, mercredi, à propos des pourparlers qui avaient eu lieu cet été.

Avec son excellente campagne, Marner veut gagner autant que Matthews l’an prochain. Son agent a affirmé qu’il n’accepterait rien de moins que sa valeur sur le marché pour celui qui a récolté 61 et 69 points durant ses deux premières saisons dans la Ligue nationale de hockey.

«Personne d’autre n’a signé à rabais, a précisé l’agent en parlant des autres joueurs des Maple Leafs. Et maintenant, Marner devrait en conclure un autre [à rabais]? Cela n’a aucun sens. Mitch leur a déjà fait une faveur sur son contrat d’entrée.»

Darren Ferris faisait référence au fait que Marner n’a pas eu droit à certains bonis accordés à Matthews dans son premier contrat.

Dialogue positif

Puisque Auston Matthews gagnera 11,634 millions $ pour les cinq prochaines années et que Tavares a accepté une offre de sept ans valant 11 millions par saison l’été dernier, Mitchell Marner commandera un salaire équivalent.

«Le dialogue est positif. Les discussions vont dans la bonne direction jusqu’à maintenant, a dit Ferris à Sportsnet mercredi. Mitch sera un Leaf pour longtemps. Je suis certain que tout fonctionnera bien.»

Les Leafs devront être créatifs puisqu’ils payent déjà William Nylander 6,96 millions $ par campagne pour encore cinq ans, tandis qu’un autre attaquant, Patrick Marleau, accapare 6,25 millions $ sur la masse salariale la saison prochaine.