Canucks c. Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens

«JiC»: des fleurs pour Jesperi, et rêver d’Artemi

Publié | Mis à jour

Jesperi Kotkaniemi est fort probablement le centre numéro un recherché depuis tant d’années à Montréal et sa présence dans la formation des Canadiens pourrait bientôt apporter un avantage insoupçonné.

Le jeune homme n’a que 18 ans et il n’est pas, pour l’instant, le centre numéro un de l’équipe, ce qui est bien normal par ailleurs. Mais il progresse sans arrêt depuis un an et cela enchante particulièrement Philippe Boucher, qui était de passage à «JiC», mardi.

«Pendant l'été, on avait toutes les interrogations (...) présentement, on réalise qu'on a tout un joueur de hockey, je suis un grand fan, centre numéro un je ne sais pas, mais pour l'avenir, l'année prochaine, assurément», a indiqué l’ancien de la LNH, qui a aussi été entraîneur des Remparts de Québec.

«C'est un joueur de grand talent, un rêve qui est devenu réalité», a renchéri l’ancien des Stars de Dallas.

Boucher estime que le CH a désespérément besoin d’un marqueur naturel et la présence de Kotkaniemi pourrait contribuer à éventuellement en attirer un en ville.

«Si tu me permets de rêver, ce ne serait pas pendant la saison, mais moi, je rêverais à (Artemi) Panarin à Montréal», a-t-il laissé tomber.

«C'est un marqueur naturel, Montréal n'est pas la destination sexy pour un joueur autonome, mais quand tu as des bons joueurs de centre, les gars sont à l'affût de ça, a-t-il ajouté. Ils savent que Kotkaniemi s'en vient.»

Voyez le segment complet dans la vidéo ci-dessus.