Les Partants

«Cam Fowler, le joueur parfait pour évoluer avec Shea Weber»

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Canadiens de Montréal, Marc Bergevin, semble avoir les Ducks d’Anaheim dans sa mire puisqu’il a assisté, samedi à Winnipeg, au match entre les Jets et les Ducks et, lundi à Toronto, au match entre les Maple Leafs et la formation californienne.

Selon l’analyste-hockey de la chaîne TVA Sports Alain Chainey, qui a été l’un des architectes des Ducks au début des années 2000, l’équipe de la Californie possède en ses rangs un joueur susceptible d’intéresser Bergervin.

«Je ne serais pas surpris que Marc Bergervin regarde le défenseur Cam Fowler, qui serait à mon avis le joueur parfait pour évoluer avec Shea Weber, a confié Chainey, mardi, lors de l’émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports. La raison est que Fowler est un excellent patineur. C’est un joueur qui peut se défaire facilement du premier joueur en échec-avant. Il sort la rondelle de son territoire en raison de sa rapidité et de sa mobilité et est très bon dans le jeu de transition. De plus, il a un contrat à long terme.

«Il ne faut pas considérer Cam Fowler comme un défenseur qui va apporter nécessairement beaucoup d’offensive. Il faut le considérer comme un défenseur très, très mobile, qui patine très bien et qui est excellent en récupération de rondelle. Plus vite tu récupères la rondelle, plus vite tu es sorti de ton territoire. Dans le jeu de transition, il est parfait. Ce n’est pas le défenseur le plus physique. Par contre, il a un bâton très actif et il aiderait définitivement les Canadiens.»

Mais toutefois, il y aura un prix fort élevé à payer pour Bergevin. Est-ce que le DG du Tricolore sera confortable avec le prix imaginé par Chainey?

«Le minimum serait un choix de premier tour, a commencé Chainey. (Et puis) un bon espoir des Canadiens et possiblement également un joueur dans la formation actuelle. Si les Ducks envoient leur meilleur défenseur à Montréal, pour le recevoir, il faut que tu donnes.»

Les deux équipe croisent d'ailleurs le fer, mardi, au Centre Bell.

Bergevin et le directeur général des Ducks, Bob Murray, se connaissent très bien, du temps où les deux hommes étaient dans l'organisation des Blackhawks de Chicago, et ont réalisé quelques transactions mineures au cours des dernières années.

À voir dans la vidéo ci-dessus.


Réécoutez Les Partants quand vous le voulez sur QUB Radio