Canadiens

Une pause appréciée

Publié | Mis à jour

Le Mexique. Les Caraïbes. La Floride. Las Vegas. Québec. Mont-Tremblant. Canmore, en Alberta. Durant le congé de sept jours, les destinations soleil ont eu la cote comparativement aux contrées plus glaciales pour le choix de vacances parmi les joueurs du Canadien.

Le Journal de Montréal a sondé neuf joueurs du CH. Si Carey Price, Brendan Gallagher, Paul Byron, Jonathan Drouin et Tomas Tatar ont oublié le hockey en admirant la mer et la plage, Brett Kulak et Phillip Danault ont bravé le froid pendant quelques jours.

Après la pause du week-end des étoiles à San Jose et le congé obligatoire de cinq jours, négocié lors de la dernière convention collective, le Tricolore était de retour à l’entraînement dans la bonne humeur, jeudi à Brossard.

Claude Julien

« Je ne me suis pas trop ennuyé de vous, a lancé à la blague Claude Julien. Si je suis un peu bronzé, c’est que je suis timide. Je ne vous avais pas parlé depuis longtemps ! Je suis rouge, je ne suis pas bronzé. Plus sérieusement, je crois que nous verrons du meilleur hockey d’ici la fin du calendrier après un congé pour les 31 équipes de la LNH. Les gars avaient beaucoup d’énergie aujourd’hui [jeudi], ils étaient heureux de revenir au travail. C’est toujours bon pour les joueurs de profiter d’une pause mentale et physique. La saison est assez éreintante avec 82 matchs. »

Phillip Danault

Qu’as-tu fait pendant le long congé ?

J’ai dormi ! J’ai passé quelques jours à Québec dans la neige. J’ai redécouvert les joies de l’hiver, c’était magnifique. Ça m’a donné le goût de m’acheter un ski-doo. Avec ma femme qui donnera naissance à notre premier enfant vers la fin de février, nous ne pouvions pas partir trop loin.

Une semaine de repos ou un calendrier moins condensé ?

Si j’avais à choisir, j’aimerais mieux un calendrier où les matchs sont plus espacés. Je trouve que nous jouons plusieurs fois deux matchs en deux soirs. C’est difficile pour le corps. Mais en même temps, c’est toujours agréable de profiter d’une longue pause. Il n’y a probablement pas de calendrier parfait.

Tomas Tatar

Qu’as-tu fait pendant le long congé ?

J’ai passé quelques jours au Mexique. Je suis un peu plus bronzé. J’ai oublié le hockey pendant quelques jours, mais je n’ai rien fait de fou. Juste un peu de soleil, c’est tout.

Une semaine de repos ou un calendrier moins condensé ?

L’idéal serait d’avoir la semaine de repos et un calendrier moins condensé. Mais je ne pense pas que ce soit possible. Avec la pause en janvier, c’est assez tôt dans l’année. Je crois honnêtement que nous profiterons de cette pause. Le niveau de jeu sera probablement meilleur dans quelques jours puisque les joueurs auront eu une pause physique, mais aussi mentale.

Carey Price

Qu’as-tu fait pendant le long congé ?

J’ai couru après mes petites filles, mais je le faisais dans le sable à la place de la neige. Je me suis aussi réveillé à plusieurs reprises pendant la nuit pour bercer la plus jeune. J’ai rechargé mes batteries malgré tout.

Une semaine de repos ou un calendrier moins condensé ?

Si je pouvais choisir, j’opterais pour plus de congés entre les matchs sans nécessairement avoir la semaine de repos.

Jonathan Drouin

Qu’as-tu fait pendant le long congé ?

Je suis parti en Californie avec des coéquipiers, dont Michael Chaput. J’ai relaxé et j’ai évité les tempêtes de neige.

Une semaine de repos ou un calendrier moins condensé ?

La pause de cinq jours, ça fait du bien. Avec nos hivers au Québec, tu as parfois besoin de revoir le soleil.

Shea Weber

Qu’as-tu fait pendant le long congé ?

J’ai mis le cap sur le Sud avec un petit voyage en Floride. J’espérais de belles températures, mais c’était surtout des nuages et de la pluie. Mais je me console en me disant que c’était plus chaud qu’à Montréal.

Une semaine de repos ou un calendrier moins condensé ?

Oh, je ne sais pas. Si on pose la question aux gars aujourd’hui, ils diront qu’ils ont aimé leur semaine de congé. Mais quand tu te retrouves au cœur d’une série de six matchs en neuf soirs, les réponses seront probablement différentes. Pour ma part, j’aimerais un horaire un peu moins condensé.

Brendan Gallagher

Qu’as-tu fait pendant le long congé ?

Je suis parti à Cancún (Mexique) pour quatre jours avec Artturi Lehkonen. Nous avons planifié notre voyage avec Jacob de la Rose et d’autres joueurs des Red Wings. J’ai relaxé, j’ai profité de la plage et du soleil. J’ai réussi à oublier un peu le hockey. Depuis mardi, je suis de retour dans la neige.

Une semaine de repos ou un calendrier moins condensé ?

Je voudrais les deux. Pour moi, la solution consisterait à jouer moins de matchs préparatoires. Nous aurions assez de cinq rencontres à la place de six, sept ou huit. Nous pourrions amorcer la saison à la fin de septembre et nous aurions ainsi un horaire moins fou. Ce serait possible de garder la semaine de congé pour les 31 équipes et d’espacer un peu plus les matchs.

Victor Mete

Qu’as-tu fait pendant le long congé ?

J’ai été trois jours à Vegas pour l’anniversaire du père de ma copine. Au retour, je n’ai absolument rien fait chez moi. Juste me reposer et regarder la télévision.

Une semaine de repos ou un calendrier moins condensé ?

La pause fait vraiment du bien, mais tu perds un peu le rythme au retour. J’aimerais mieux des congés de deux ou trois jours comme à Noël plutôt qu’une longue pause de neuf jours sans match comme en ce moment.

Brett Kulak

Qu’as-tu fait pendant le long congé ?

J’ai fait le contraire de mes coéquipiers en optant pour un voyage dans le froid à Canmore. C’est une jolie ville dans les Rocheuses à l’ouest de Calgary. J’ai fait un peu d’escalade dans les montagnes avec ma copine, qui est originaire de cette région. J’ai quand même regardé le match des étoiles. Je ne parviens jamais à oublier complètement le hockey.

Une semaine de repos ou un calendrier moins condensé ?

J’ai seulement connu le calendrier de la LNH avec une semaine de congé. Mais je voterais probablement pour le retrait de la pause. J’aimerais mieux profiter de plusieurs petits congés qu’une seule grosse pause.

Paul Byron

Qu’as-tu fait pendant le long congé ?

J’ai voyagé dans les Caraïbes avec ma petite famille. C’était parfait, il faisait chaud et beau.

Une semaine de repos ou un calendrier moins condensé ?

Moi, j’aime beaucoup la semaine de congé. Je considère que c’est un avantage pour une équipe comme Montréal. Il n’y a pas beaucoup de soleil pendant les mois d’hiver. C’est une réalité différente pour les équipes de la LNH dans le sud des États-Unis.