Impact

Bacary Sagna veut être dangereux

Publié | Mis à jour

Bacary Sagna est arrivé avec l’Impact alors que la saison 2018 était fort bien entamée, il est donc très heureux d’être de l’aventure dès le camp préparatoire cette année.

Sagna a disputé neuf rencontres l’an passé, mais ce fut suffisant pour bien analyser l’équipe qui l’entoure.

«J’ai la chance de vivre dans un groupe qui vit bien et de connaître les gars. On a énormément de qualités et il faut qu’on en soit conscients.

«On a tous les ingrédients réunis pour aller au bout et être une équipe très solide.»

Le Français aura 36 ans dans deux semaines et a beau avoir joué une dizaine de saisons en Angleterre avec Arsenal et Manchester City, il estime qu’il peut encore améliorer certains aspects de son jeu.

«Forcément, il faut que je sois plus décisif. Chaque fois que je suis amené à monter, il faut que ça se transforme en passe décisive ou en passe qui amène une action dangereuse.»

Émile Legault se sent prêt

Parmi les jeunes que l’on doit surveiller pendant le camp d’entraînement de l’Impact, il y a Émile Legault, un défenseur de 18 ans originaire de Longueuil qui y participe à titre d’invité.

Doué, l’arrière latéral n’a pas pris le chemin traditionnel de l’Académie, il a plutôt pris le chemin de la France avec sa mère, à 12 ans, pour joindre le centre de formation du club de Ligue 2 A.J. Auxerre, l’un des plus réputés de l’Hexagone.

Le jeune homme a finalement fait ses premiers pas professionnels mercredi soir alors qu’il a disputé la première demie du match préparatoire contre Cincinnati comme arrière gauche.

«C’est sûr qu’au début, il y avait un peu le stress de commencer avec une nouvelle équipe, mais les autres joueurs m’ont mis en confiance, je suis rentré dans le match et ça s’est bien passé», a-t-il expliqué.

Un pas en avant

Legault a ouvert bien des yeux avec de bonnes prestations dans le maillot du Canada lors du tournoi de Toulon l’été dernier, une prestigieuse compétition internationale réservée aux joueurs de moins de 20 ans.

«C’est ce qui a amorcé la discussion avec l’Impact, puis je suis venu passer une semaine avec l’équipe en juillet dernier et ça s’était bien passé.

«Cette invitation est une continuité de ça et c’est ce que Rémi voulait», relate le jeune homme.

Évidemment, s’il parvient à convaincre Rémi Garde de le conserver dans son effectif, ça serait majeur pour son avenir professionnel.

«Ça serait pour moi un pas en avant parce que j’étais à l’Académie à Auxerre alors que je jouerais maintenant contre des adultes dans une MLS où le niveau augmente constamment.

«On me met dans les bonnes conditions, je reçois beaucoup de conseils, ils veulent que tout soit parfait et c’est ce que j’aime.»

Intelligent

Sur le petit échantillon de 45 minutes vu mercredi, Legault semble être un joueur intelligent qui a plusieurs cordes à son arc.

«J’aime aller de l’avant, défendre et être intense dans les contacts, analyse-t-il. Je fais mon travail, mais si je peux apporter offensivement, je le fais.

«Je suis droitier à la base, mais j’ai quand même un bon pied gauche. Je serais à l’aise de jouer à droite ou à gauche.»

Il affirme qu’il veut montrer qu’il a sa place au plus haut niveau. S’il continue de monter en puissance, il devrait y parvenir.