Ski et planche

Un gros coup pour la carrière de Laurie Blouin

Publié | Mis à jour

Déjà médaillée d’argent des Jeux olympiques de Pyeongchang en slopestyle, Laurie Blouin sera-t-elle propulsée à un autre niveau avec sa médaille d’or aux X Games?

«Ça va me donner plus de crédibilité auprès des commanditaires de notre industrie, a mentionné la planchiste de Stoneham. Déjà ma mère a eu des discussions avec des commanditaires et une agence travaille aussi là-dessus. Je vois déjà un impact de ma victoire et ça va créer un gros boom. C’est un mélange des deux. On reçoit des appels et on contacte des commanditaires potentiels.»

Si sa médaille la rend plus attrayante auprès des entreprises, Blouin croit aussi qu’elle aura un impact sur le plan sportif.

«Parce que ma médaille d’argent en Corée du Sud a été acquise dans des conditions difficiles et la température n’était pas évidente, certains croyaient que ma deuxième place n’était pas légitime, a-t-elle raconté. Certains ont remis en question ma médaille d’argent. En haut du parcours, les filles étaient insécures et elles ne pensaient qu’au vent, alors que moi je suis restée dans ma bulle, ce qui a fait la différence.

Aux X Games, j’ai gagné dans des conditions parfaites sur le plus gros saut de ma vie. Le saut était tellement haut que j’avais peur et que j’étais sur le bord de verser une larme. C’était tellement haut et on sautait loin. C’est la compétition où j’étais la plus nerveuse. J’ai gagné le respect de mes collègues parce que c’est le rêve de tout le monde.»

Ancien vainqueur des X Games en 2012, en Europe, et invité à sept reprises à l’événement, Jean-François Houle croit lui aussi que la médaille d’or de sa copine aura un essor important sur la suite de sa carrière.

«Ça met une icône au-dessus de ta tête, a illustré l’entraîneur du sport-études de ski acrobatique de Cardinal-Roy et de La Seigneurie. Tu prends un respect incroyable de l’industrie. C’est un gros coup pour sa carrière. Moi et Laurie, on se rejoint sur ce point. Les X Games sont plus gros que les Jeux olympiques parce que c’est un rêve de jeunesse. C’est magique les X Games.»

Placé tout en haut du Big Air parce qu’il tournait des images pour un projet vidéo, Houle a pu voir Blouin quelques minutes avant qu’elle ne s’envole. « Laurie ne se sentait vraiment pas bien en haut avant de s’exécuter et elle a réussi à se regrouper et à offrir une performance une coche au-dessus de tout le monde. Elle m’a tellement impressionné. »

Un gros chèque

Pour sa victoire, Blouin a mis la main sur un chèque de 25 000 $ US, la plus grosse bourse de sa carrière. «Je dois payer 31 % en impôt, mais c’est possible d’aller en rechercher. La plus grosse bourse sur le circuit est de 22 000 francs suisses à l’Axe Open. Pour les autres étapes de la Coupe du monde, la bourse à la gagnante est de 12 000 francs suisses.»

Même si elle ne sera à la maison que quatre jours avant de repartir pour les États-Unis, Blouin tenait mordicus à cet arrêt.

«Je l’aurais fait même pour 24 heures. Je voulais être à la maison avec ma famille et mon chien. Je serai prête pour le mondial.»