Les Partants

Océanic de 1999-2000: «On était comme une famille»

Publié | Mis à jour

L’Océanic de Rimouski de 1999-2000 a été voté par les partisans, lors d’un sondage mené par TVA Sports pour souligner les 50 ans de la LHJMQ, comme la meilleure équipe de tous les temps du circuit junior québécois.

La formation du Bas-Saint-Laurent, menée par l’attaquant Brad Richards, avait remporté la coupe Memorial en 2000. Toutefois, Richards était l’unique super-vedette à endosser l’uniforme de l’Océanic lors de cette saison. C’est plutôt le collectif qui primait.

«Notre équipe a été monté à travers les années, a confié l’un des défenseurs de l’équipe Joe Rullier lors de l’émission Les Partants, mercredi, sur les ondes de TVA Sports. Nous ne sommes pas allés chercher plusieurs vedettes à droite et à gauche.

«On a commencé le noyau lorsque j’avais 16 ans, en compagnie, notamment, de Brad Richards. On a tous grandi ensemble. Et ç’a fait qu’on était une équipe (tissée) très serrée. On avait beaucoup d’appartenance envers Rimouski, car nous avions grandi là. C’était comme une famille.»

Si le succès de l’Océanic résidait dans son collectif, Rullier s’est remémoré également un avantage numérique productif.

«On savait qu’on avait un avantage numérique explosif, a continué celui qui œuvre désormais dans le domaine de l’immobilier. On savait qu’on gagnait nos parties avec notre supériorité numérique. Donc, on le pratiquait chaque jour. Doris (Labonté, NDRL : l’entraîneur) n’avait pas peur de faire jouer ses meilleurs joueurs. Si Brad restait sur la glace pendant 45 minutes, on le laissait 45 minutes. C’était comme ça.»

Au final, Richards avait terminé la saison avec 186 points en 63 matchs en plus d’ajouter 37 points en 12 matchs éliminatoires. Trois autres joueurs avaient amassé 100 points ou plus en saison régulière, soit les attaquants Jan-Philipp Cadieux et Juraj Kolnik ainsi que le défenseur Michel Periard.

À voir dans la vidéo ci-dessus.


Réécoutez Les Partants quand vous le voulez sur QUB Radio