JiC

«Kovalev n’est pas capable de faire 12 rounds avec Alvarez» - Ramsay

Publié | Mis à jour

Eleider Alvarez n’a pas le choix : il a absolument besoin d’une autre victoire significative contre Sergey Kovalev. 

Même s’il a passé le K.-O. au Russe le 4 août dernier à Atlantic City pour lui ravir la ceinture WBO des mi-lourds, le Québécois d’origine colombienne ne reçoit pas le crédit qu’il mérite de la part des observateurs et des amateurs de boxe.

C’est ce qu’a indiqué son entraîneur, Marc Ramsay, en entrevue à l’émission quotidienne de TVA Sports, JiC, mercredi. À voir dans la vidéo ci-dessus.

Kovalev avait une clause de revanche dans son entente avec Alvarez. Il a décidé de s’en prévaloir rapidement, estimant que sa défaite contre le protégé de GYM était un «accident».

C’est d’ailleurs une source de motivation pour le clan Alvarez.

«Kovalev a dit lui-même que ce n’était qu’une erreur de parcours. C’est une source de motivation pour nous depuis le premier jour du camp d’entraînement. Il dit que c’est un accident, mais samedi vous allez en voir un vrai accident!», a lancé Ramsay.

«Aux douches comme la dernière fois!»

Il est convaincu que le deuxième affrontement se terminera de la même manière que le premier.

«Si Eleider s’impose défensivement en début de combat comme la première fois, ce ne sera qu’une question de temps. Je suis persuadé que Kovalev n’est pas capable de faire 12 rounds avec Alvarez. Il n’a pas la détermination et l’énergie pour le faire. Si Kovalev montre des failles au niveau de son énergie, on va l’envoyer aux douches comme la dernière fois!», a-t-il soutenu.

Surtout qu’Alvarez affirme être dans la meilleure forme de sa carrière.

«On a aiguisé d’autres aspects de son physique. Il a plus de masse musculaire qu’au premier combat, a indiqué Ramsay. On a préparé une nouvelle stratégie, un nouveau plan d’attaque. Il est dans une très belle forme.

«La première fois, il ne s’était pas battu pendant plus d’un an. Là, il y a du momentum. Et avec la confiance du nouveau champion, tout est en place pour une belle performance.»

Le verdict tombera samedi soir dans le ring de Frisco, au Texas.