Crédit : Jonathan Dyer-USA TODAY Sports

Impact

Bonne première impression de l'Impact

Publié | Mis à jour

L’Impact a disputé le premier match de son calendrier préparatoire, mercredi, un verdict nul de 1 à 1 contre le FC Cincinnati, plus récente formation d’expansion de la Major League Soccer.

Ignacio Piatti a été tout feu tout flamme dans cette première sortie de l’année, marquant d’un tir du pied droit dès la 11e minute.

Le capitaine du Bleu-blanc-noir avait déjà l’allure d’un homme prêt à amorcer la saison, avec la fougue qu’il a déployée.

Non seulement il a été dangereux offensivement avec un poteau en fin de première demie, mais il a aussi contribué avec plusieurs bonnes actions défensives.

Ken Krolicki a lui aussi été fougueux et en a payé le prix en allant chercher un coup franc en fin de première période. Il a quitté le match, blessé à une jambe, mais ce n’est rien de grave.

Volonté

Rémi Garde a semblé fort satisfait de la prestation de ses hommes après la rencontre disputée par un temps très frisquet pour la Floride.

«C’était un super entraînement, on a eu une bonne implication des joueurs sur des choses qu’on avait travaillées. C’est une bonne base de travail pour les prochaines semaines.

«On n’a pas tout réussi, mais j’ai senti la volonté des joueurs de vouloir faire des mouvements qu’on avait travaillés.»

Les joueurs ont congé jeudi et vont reprendre l’entraînement vendredi. L’Impact affrontera Nashville la semaine prochaine.

Legault prend du gallon

Le jeune arrière de 18 ans Émile Legault a eu droit à son baptême dans la MLS en amorçant la rencontre comme arrière gauche.

L’invité au camp a d’abord semblé nerveux, produisant quelques déchets techniques.

Il a toutefois pris de l’aplomb pour tenter une ou deux percées offensives, mais s’est surtout distingué défensivement en s’interposant pour bloquer des ballons autrement dangereux de la part de Cincinnati.

«J’ai aimé le match de tous les jeunes joueurs. Tout n’a pas été parfait, mais il y a eu des prises de risques», a noté Garde après la rencontre.

Rapide

On a aussi vu Maximiliano Urruti pour la première fois. On a surtout remarqué sa vitesse et son positionnement efficace.

Et si la complicité se développe avec Piatti, le duo argentin pourrait former un tandem plus qu’intéressant, comme l’a démontré sa passe qui a mené au poteau de Piatti.

Première sortie aussi pour Harry Novillo, qui s’est montré un peu plus discret dans l’ensemble de la demie qu’il a jouée.

Il a eu une belle occasion en tirant le coup franc obtenu par Krolicki, mais a envoyé le ballon bien au-dessus du but adverse.

Poteau

L’Impact a procédé à des changements complets pour amorcer la seconde demie et Cincinnati n’a pas tardé à en profiter.

Dès la 49e minute, Darren Mattocks a profité d’un ballon en profondeur et a mis les gaz pour doubler Clément Bayiha et Victor Cabrera. Il a ensuite effectué un lob qui a surpris Clément Diop, qui n’a rien pu faire même en sautant.

Il y a eu de petites sueurs froides quand Saphir Taïder s’est fait tacler durement à la hauteur des chevilles. Il s’est heureusement relevé et a profité du coup franc qui a suivi pour décocher un tir qui a donné beaucoup de mal au gardien adverse.

Anthony Jackson-Hamel a pour sa part frappé un poteau de plein fouet avec une vingtaine de minutes à jouer pendant que Shamit Shome a amené une belle énergie à la droite de Samuel Piette.