JiC

«On en a besoin à Montréal» - Philippe Boucher

Publié | Mis à jour

Si le défenseur des Flyers de Philadelphie Shayne Gostisbehere est disponible, il ne fait pas de doute que Marc Bergevin doit tenter sa chance, croit Philippe Boucher.

L’ancien entraîneur-chef des Remparts de Québec a été invité à commenter le top 10 des cibles identifiées par Jean-Charles Lajoie, mardi à l’émission «JiC». 

Aux yeux de l’homme de hockey, celui qu’on surnomme «Ghost» est de loin le joueur le plus intéressant pour les Canadiens de Montréal dans la liste de l’animateur de TVA Sports.

«Je serais surpris de voir qu’il est disponible. Si c’est le cas, je pense qu’on en a besoin à Montréal. C’est un défenseur offensif qui a récolté 65 points l’an passé», a rappelé Boucher.

Le Tricolore présente la pire attaque massive de la Ligue nationale de hockey au moment d’écrire ces lignes. L’ajout d’un quart-arrière de la trempe de Gostisbehere pourrait changer la donne, a fait valoir l’ancien défenseur, qui a disputé 748 matchs dans le circuit Bettman.

Rester vigilant

Cela dit, Boucher serait vigilant avant de sacrifier un jeune espoir de l'organisation.

Devant la proposition de Lajoie d’exploiter la valeur de Victor Mete sur le marché, il s'est montré perplexe.

«Il peut jouer les 15 prochaines années à Montréal. Je ne le laisserais pas aller. Je n'échangerais pas Ryan Poehling, Cayden Primeau et Alexander Romanov. Est-ce que Nick Suzuki pourrait être échangé une deuxième fois en un an? Peut-être. Je pense qu’il pourrait être disponible. Le défenseur Josh Brook aussi. Mais je ferais attention.»

«J’opterais pour le statu quo, a ajouté Boucher. Je continuerais à faire jouer mes jeunes. Si Gostisbehere à Philadelphie est disponible, alors oui, absolument, il faut payer le prix s'il est raisonnable.»