Tennis

Un premier titre pour Bianca Andreescu

Publié | Mis à jour

Bianca Andreescu s’est offert un premier titre sur le circuit de la WTA dimanche en défaisant l’Américaine Jessica Pegula en finale de l’Oracle Challenger Series, un tournoi WTA 125 disputé à Newport Beach en Californie.

Après une première manche difficile, l’Ontarienne de 18 ans est revenue en force pour l’emporter en trois manches de 0-6, 6-4 et 6-2.

Grâce à cette victoire, Andreescu, qui occupait le 106e rang mondial, percera le top 70 lundi et deviendra la joueuse canadienne la mieux classée de la WTA, selon Tennis Canada.

«Ça signifie beaucoup pour moi. Particulièrement après tout ce travail effectué pour revenir de blessures», a lancé la Canadienne dans son entrevue d’après-match.

«Elle n’a pas manqué d’ailleurs de remercier tous ceux qui l’ont accompagnée jusqu’à la conquête de ce titre, le plus important de sa jeune carrière. «Je suis vraiment reconnaissante.»

Fatigue

À l’évidence, la joueuse de Mississauga, sixième tête de série, était taxée physiquement à la suite de sa demi-finale éreintante face l’Allemande Tatjana Maria. Elle a d’ailleurs mis près de trois heures samedi pour s’imposer en trois manches de 5-7, 7-5 et 7-6 (3) devant la deuxième favorite.

De son côté, Pegula a eu la vie un peu plus facile dans le carré d’as où elle a vaincu sa compatriote Lauren Davis en deux manches de 6-3 et 6-4.

L’Américaine de 24 ans, septième favorite et 113e au monde, en a profité prendre les commandes et enlever la première manche en 27 minutes.

Andreescu s’est finalement installée dans le match en deuxième manche. Après avoir laissé filer une avance de 4-2, un bris de service au neuvième jeu lui a permis de forcer la tenue d’une manche ultime.

En plein contrôle de ses moyens, la Canadienne a dominé son adversaire lors de cette manche décisive, réussissant notamment trois bris de service.

Ascension fulgurante

Andreescu connaît un début de saison pour le moins phénoménal. À Newport Beach, la Canadienne a d’ailleurs disputé sa deuxième finale de la WTA en un mois.

En début d’année, elle avait atteint la ronde ultime à Auckland, en Nouvelle-Zélande, où elle s’était inclinée en trois manches devant l’Allemande Julia Gorges. Précédemment, elle avait vaincu deux anciennes numéros un mondiales, soit la Danoise Caroline Wozniacki et l’Américaine Venus Williams.

À Melbourne, elle a atteint le tableau principal des Internationaux d’Australie après avoir franchi avec succès les trois rondes des qualifications. Elle a été éliminée au deuxième tour par la Lettonne Anastasija Sevastova, demi-finaliste en 2018 à Flushing Meadows.

Andreescu avait entrepris la saison 2019 au 152e rang mondial.