LHJMQ

Pierrick Dubé anime le spectacle contre les Foreurs

Publié | Mis à jour

QUÉBEC – À leur troisième match en autant de jours, les Remparts n’ont pas trop ressenti l’effet de la fatigue tandis que Pierrick Dubé s’est éclaté sur la patinoire du Centre Vidéotron, en route vers une victoire convaincante de 5 à 2 aux dépens des Foreurs de Val-d’Or, dimanche après-midi.

L’attaquant de 18 ans a propulsé les siens en inscrivant un premier tour du chapeau dans la LHJMQ, enfilant ses 12e, 13e et 14e buts de la saison. Deux pièces de jeu habilement préparées à la période médiane alors qu’il a touché la cible à la manière d’un élan de frappeur de baseball sur sa troisième réussite, au dernier engagement.

«Ça a été un bon match pour notre trio et en tant qu’équipe. Avec [Andrew] Coxhead et [Thomas] Caron, ça fait trois matchs qu’on joue très bien ensemble. On n’avait pas été capable de concrétiser à Rimouski et je pense que ça a ressorti dans les deux derniers matchs», a souligné Dubé dont le dernier triplé remontait au tournoi de la coupe Telus en avril 2017 quand il portait les couleurs du Blizzard du Séminaire Saint-François.

L’entraîneur-chef et directeur général Patrick Roy ne s’étonne guère des succès actuels de son numéro 72 qui revendique désormais 20 points en 45 rencontres. Outre la performance dominicale, Dubé avait été un rouage important dans les gains au début du mois dans les Maritimes.

«Ça faisait partie du plan. On savait qu’il n’avait pas eu beaucoup de glace l’an passé. C’était le plan, mais en même temps, il fallait être patient avec lui et on voulait aussi s’assurer qu’il faisait les bonnes choses sur la patinoire. Il mérite beaucoup de crédit pour ce qui lui arrive présentement», a mentionné le Diable en chef en point de presse.

Changement de rythme

Si les Remparts terminaient une séquence de trois matchs en autant de jours, c’était la même chose pour les Foreurs, défaits à leurs deux premiers rendez-vous de la fin de semaine.

Il s’agissait d’ailleurs d’une première victoire en quatre affrontements cette saison entre les deux équipes pour les hommes de Patrick Roy, qui ont manqué d’opportunisme au premier tiers. Félix Boivin avait donné les devants aux visiteurs lors d’un double jeu de puissance.

«On savait qu’ils allaient sortir forts. Ils ont travaillé plus fort que nous. Notre exécution n’était pas toujours là. Dans notre zone, on ne bougeait pas assez nos pieds. Il va falloir se retrousser les manches», a réagi le pilote des Foreurs, Pascal Rhéaume.

«J’ai trouvé que notre échec-avant était bon, que nos défenseurs étaient bien impliqués en offensive et à l’intérieur de notre structure, les gars ont démontré beaucoup d’intensité. On oublie parfois que c’est un troisième match en trois jours pour les deux équipes et j’ai trouvé que les deux équipes ont montré beaucoup d’énergie dans un contexte comme celui-là», a renchéri le «33».

En vitesse

En congé lundi et mardi, les Diables rouges reprendront le collier mercredi en prévision de la visite des pauvres Sea Dogs de Saint John et de l’ancien capitaine Benjamin Gagné, vendredi soir. Avant la rencontre, l’organisation en profitera pour rendre hommage à Maurice Filion pour l’ensemble de son œuvre avec les Remparts et les Nordiques. M. Filion est décédé à l’été 2017 à l’âge de 85 ans.

*******************

L’Armada s’enlise

Agence QMI

Malgré une sortie en règle de l’entraîneur-chef Bruce Richardson samedi soir, l’Armada de Blainville-Boisbriand n’est pas parvenu à retrouver le chemin de la victoire, s’inclinant au compte de 5 à 2 face à l’Océanic, dimanche à Rimouski.

«C’est inacceptable, avait lancé l’instructeur après un revers de 6 à 2 face aux Remparts de Québec. Ça commence à être assez frustrant. On va arrêter de trouver des excuses. S’il le faut, on rappellera des gars du midget AAA qui veulent être ici.»

Malgré ce message clair, la troupe des Laurentides a subi un septième revers de suite, elle qui a permis deux buts en 33 secondes à la fin de la première période.

Mené 3 à 0, l’Armada a eu un soubresaut lors du deuxième tiers, réduisant deux fois l’écart par l’entremise de Thomas Lacombe et d’Antoine Demers, mais Charle-Édouard D’Astous a mis fin aux espoirs des visiteurs avec un but tard dans la rencontre.

Alexis Lafrenière a été sans contredit la vedette offensive de cette rencontre, lui qui a inscrit deux buts et ajouté deux mentions d’aide. Mis à l’épreuve à 28 reprises, Colten Ellis a pour sa part réalisé 26 arrêts pour signer la victoire.

L’Armada sera de retour au Centre d'excellence Sports Rousseau mercredi. L’occasion sera belle pour mettre un terme à sa série d’insuccès, puisque la pire équipe au classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), le Titan d’Acadie-Bathurst, sera de passage.

Le Drakkar ne perd plus

Un but de Gabriel Fortier en désavantage numérique a permis au Drakkar de Baie-Comeau de l’emporter 4 à 3 contre les Wildcats et de signer une 13e victoire consécutive, dimanche, à Moncton.

Grâce à ce gain, le Drakkar s’est emparé seul du deuxième rang du classement général de la LHJMQ, devant les Voltigeurs de Drummondville. Huit points les séparent maintenant des meneurs, les Huskies de Rouyn-Noranda.

Fortier a inscrit son 24e but de la saison en début de troisième période, alors que son coéquipier Xavier Bouchard purgeait une pénalité de deux minutes pour rudesse.

Malgré la réplique de Jeremy McKenna en fin d’engagement, les Wildcats n’ont pas étant en mesure de combler l’écart. Pour McKenna, qui a touché la cible deux fois dans la rencontre, il s’agissait d’un 32e but cette saison.

Alexander Khovanov a obtenu des mentions d’aide sur ses deux réussites.

Chez le Drakkar, Fortier, Yaroslav Alexeyev et Ethan Crossman ont chacun récolté un but et une mention d’aide.

Alex D’Orio a réalisé 24 arrêts devant la cage des visiteurs tandis que Francis Leclerc a repoussé 21 tirs devant le filet de l’équipe locale.

Ailleurs dans la LHJMQ

À Sherbrooke, Benjamin Tardif a amassé quatre points, dont deux buts, dans la victoire de 7-5 du Phoenix face aux Olympiques de Gatineau.

Félix Robert s’est également illustré pour l’équipe locale en inscrivant un but et deux mentions d’aide.

Il s’agit d’une quatrième défaite consécutive pour les Wildcats, qui occupent maintenant le neuvième rang du classement de la LHJMQ, tout juste devant le Phoenix.

À Halifax, les deux buts de Jérémy Groleau ont permis aux Saguenéens de Chicoutimi de s’imposer 2 à 1 devant les Mooseheads et d’obtenir un septième gain en autant de sorties.

Groleau a marqué ses cinquième et sixième buts de la saison en première période, avec un écart de 22 secondes.

Le gardien Daniel Moody a également eu son mot à dire dans la victoire des Sags, lui qui a repoussé 38 des 39 tirs des Mooseheads.